L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes debout

Dream Theater

Après avoir annoncé il y a quelques mois la venue de Marc Knopfler (de Dire Straits) le festival Guitare en Scène a mis en ligne la suite de sa programmation 2019 !

Dream Theater, le plus grand groupe de métal progressif, posera donc ses instruments à Saint-Julien le vendredi 12 juillet. Dream Theater c’est 3 décennies et 14 albums studio (le dernier «Distance Over Time» sortant le 22 février 2019), c’est des musiciens talentueux, John Petrucci (guitares), John Myung (basse), James LaBrie (voix), Jordan Rudess (claviers) et Mike Mangini (batterie). Sillonnant sans cesse de nouveaux territoires, du concept-album à l’opéra-rock, ces titans du rock défrichent encore et toujours un chemin où chaque disque ressemble à une aventure, chaque titre est un morceau de bravoure et chaque concert un moment entre parenthèses, entre lyrisme et puissance, virtuosité et originalité.

L’image contient peut-être : 1 personne, sur scène, joue d’un instrument de musique, guitare, nuit et intérieur

Neal Black (États-Unis) et Fred Chapellier (France)

Deux des guitaristes les plus respectés aux Etats-Unis et en Europe sont de retour sur les routes en 2019. Neal Black (États-Unis) et Fred Chapellier (France) seront réunis vendredi 12 juillet pour nous présenter leur « Blues Project ». Tous 2 ont joué avec des légendes du blues, du rock et de la soul comme Popa Chubby, Johnny Halliday, Chuck Berry, Jacques Dutronc, Otis Clay, Billy Price, Lucky Peterson, Elliott Murphy, Eddy Mitchell, Jennifer Batten, Johnny Copeland et bien d’autres… Lorsque deux magiciens tels que Neal Black et Fred Chapellier s’unissent pour nous cuisiner un gumbo blues aux saveurs aussi explosives, il n’y a qu’une chose à faire, se poser dans le doux cocon de Guitare en Scène, se mettre à table, ouvrir grand les oreilles et les yeux… et déguster avec gourmandise !

Samedi 13 juillet, la grande scène accueillera John Illsley, co-fondateur et unique bassiste de Dire Straits aux côtés de son non moins mythique ami Mark Knopfler. A eux deux, ils auront laissé – et laissent encore ! – une empreinte indélébile dans l’histoire du rock, créant des classiques comme d’autres respirent, de «Sultans of Swing» à «Romeo & Juliet» en passant par «Money for Nothing» ou bien encore «Brother in Arms». Et si leurs chemins, depuis une vingtaine d’années, se sont séparés, chacun partant de son côté pour de nouvelles aventures en solo, il reste dans un coin de notre mémoire collective ce son à nul autre pareil, reconnaissable entre mille, ces mélodies élégantes qui bercent nos esprits encore et encore.

L’image contient peut-être : 1 personne, sur scène, joue d’un instrument de musique et texte

Dimanche 14 juillet, en 1ère partie de Mark Knopfler, c’est le britannique Albert Lee qui chauffera le public de Guitare en Scène ! Avec son jeu alliant rapidité, technique irréprochable et subtilité, Albert Lee est pour beaucoup l’un des meilleurs guitaristes au monde, de ceux que l’on invite sur scène ou sur album comme l’ont fait Eric Clapton, ce dernier le qualifiant même de “virtuose ultime“, Joe Cocker, Jerry Lee Lewis, Willie Nelson, Emmilou Harris, George Harrison, Jimmy Page, les Everly Brothers, Eddie Van Halen, Steve Morse, Steve Lukather ou, plus proche de nous, Renaud !… A l’aube de ses 75 printemps, il était donc tout à fait logique qu’il intègre à son tour le Hall of Fame de Guitare en Scène en venant nous plonger corps et âmes dans un bain country et rock irrésistible.

Billetterie ➡️ https://www.guitare-en-scene.com/billetterie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.