Le sympathique festival Guitare en Scène, situé aux portes de Genève, existe depuis maintenant 12 ans; avec une grande tente, une petite scène (un dixième de la taille de Paléo!) permettant d’être proche des artistes et une programmation qui mélange valeurs sûres et découvertes (et le vainqueur du tremplin, un concours entre plus de 220 groupes locaux et plus lointains), bref, c’est que du plaisir !

Jeudi, soirée rock avec Joe Satriani (qui est aussi le parrain de cette édition du festival), guitar hero que l’on ne présente plus et qui débutera ici sa tournée européenne 2018. Il jouera notamment des chansons de son dernier album, ‘What Happens Next’, sorti en janvier de cette année.
Mais à voir et écouter aussi ce premier soir : Rosedale, un duo blues-rock français considéré par beaucoup comme une belle révélation, puis The Dead Daisies, composé de Doug Aldrich à la guitare (ex- Whitesnake, Dio), John Corabi au chant (ex- Mötley Crüe), Marco Mendoza à la basse (Thin Lizzy, Whitesnake), le batteur Deen Castronovo (Journey…) et à la guitare rythmique David Lowy, rien moins que ça. Leur nouvel album, “Burn It Down”, est sorti en avril de cette année. Et enfin Miss America, pas la nana, mais le groupe rock-folk-country français pour clore ce premier jour.

Vendredi, Black Rebel Motorcycle Club, qui jouera notamment des titres de ‘Wrong Creatures’, leur huitième album sorti en début d’année, mais aussi The Mirrors, très bon duo rock et un des finalistes du maintenant célèbre tremplin GES, puis The Limiñanas, duo français très rock qui fait des vagues, et enfin Danielle Nicole Band, qui nous fera entendre sa très belle voix profonde dans son style swing-soul-rythm&blues.

Samedi, Zucchero, le rockeur italien nous chantera notamment en plus de ses plus grand titres que tout le monde a fredonné un jour, ainsi que les titre de son douzième album studio, ‘Black Cat’, sorti il y a deux ans et sur lequel on retrouve des collaborations avec Mark Knopfler et Bono. Egalement présents : Holophonics, un autre finaliste du tremplin avec leur Rock US, puis Thorbjørn Risager & The Black Tornado, des danois avec leur style rock et blues, et enfin Christophe Godin, le bluesman français et habitué des lieux avec cette année son Dirty Blues Band.

Dimanche soir, dernière soirée un peu spéciale avec rien moins que Sting, dont son dernier album ‘44/876’ nous emmène explorer des sons provenant de Kingston en Jamaïque. Puis le troisième et dernier finaliste du tremplin, 58 Shots, rock français tendance hard rock US des seventies, suivi par The Two, pur blues sudiste Suisso-mauricien et enfin Scott Sharrard, ancien guitariste du Gregg Allman Band que l’on a déjà vu ici et qui nous présentera son nouvel album sorti il y a peu.

Programme pour le moins varié pour Guitare en Scène mais avec toujours une base très rock et qui nous apportera comme toujours de nombreuses émotions musicales. [Jean-David Jequier]

www.guitare-en-scene.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.