Cela fait depuis 1994 que le Guinness Irish Festival fait danser et chanter les amateurs de musique celtique. Et comme à l’accoutumée, le programme des réjouissances se veut riche et attrayant. Pour un aperçu du programme, veuillez lire ces quelques lignes.


Jeudi 9 août

En ouverture du festival direction la Finlande avec Ritva Nero. Nous pourrions qualifier leur musique de ‘folk groove métal’, mais sans guitare électrique. Quand le saxophone soprano rivalise avec une cornemuse finlandaise, et que les doubles croches à la double pédale n’effraient pas le batteur. Un bon échauffement pour votre nuque. Suivra The StepCrew. Après une première visite en 2014, la formation revient fêter ses 10 ans en Valais, et ce, pour notre plus grand plaisir. Vous voulez voir un spectacle de danse hallucinant? Si la réponse est oui, il vous faut voir leur show. Qui n’a pas vu le fameuse reprise de ‘Thunderstruck’ (AC/DC) de Steve’N’Seagulls? Honte à toi si tu lèves le doigt ! Ces gars-là ont même chauffé une scène du Wacken Festival. Pour de bonnes reprises de hard-rock et de métal version folk, ce sont eux les maîtres.

Vendredi 10 août

Tsuumi Sound System soufflera un air scandinave sur la plaine des Iles de Sion. Finesse, groove, et complicité caractérisent ce septuor de grand talent. Ajoutez à cela une pointe progressive et vous obtenez un délicieux mélange. Essayez de ne pas aimer leur prestation, vous n’y arriverez pas. Promis ! C’est en 1989 que Dervish naquît. Une musique irlandaise traditionnelle, qui n’hésite pas à se frayer un chemin vers des sonorités modernes. La carrière internationale du groupe est la preuve de leur talent. Et qui dit scène de renommée internationale, dit Guinness Irish Festival de Sion. Attention, c’est une exclusivité ! Jiggy, il s’appelle Jiggy, et c’est un groupe pas comme les autres, mais on l’aime, ce n’est pas notre faute. Un savant mélange de mélodies irlandaises et de dance music. Des mélodies rares pour un moment qui le sera tout autant.

Samedi 11 août

Le marathon celtique débute à 17h30 avec Inish. Ce trio vit le jour en Suisse, à Winterthur. Et c’est très rapidement qu’il connut le succès. Des vrais passionnés d’Irlande qui savent nous transmettre leur passion à l’aide de leurs notes finement jouées. Et je vous le dis en passant, le guitariste est d’origine valaisanne. Donc: une main pour la Guinness et l’autre pour le Fendant durant leur prestation. Départ pour la Belle Province avec De temps antan. Un trio originaire de la magnifique région de Lanaudière ( 30 min de Montréal). Ces musiciens-là vous feront danser au son de l’harmonica et de l’accordéon. Leurs mélodies resteront gravées dans vos têtes, ‘antan’ vos journées et vos nuits. Encore un tour de force de François Praz et de son comité, avec le venue exceptionnelle des huit musiciens de Atlantic Arc Orchestra. Réunir tout ce beau monde sur la scène des Iles constitue une véritable prouesse qu’il serait fâcheux de louper. La fusion entre L’Irlande, l’Ecosse et la Bretagne réchauffera encore plus un auditoire déjà chaud bouillant. Et on termine avec The Sidh, groupe qui sera accompagné de la Innova Irish Dance Compagny. Electro et sonorités plus traditionnelles au programme. Ca va bouger sévère pour ce dernier concert de cette édition 2018 aux Iles de Sion.

Vous trouverez de plus amples informations concernant le festival sur lien ci-dessous. Faites honneur à la musique celtique et venez au Guinness Irish Festival de Sion les 9, 10 et 11 août prochain. Soit vous passez une très bonne soirée, soit une très très bonne soirée. C’est kilt ou double !

http://www.guinnessfestival.ch/