Cette fois encore, l’équipe de la feuille offre un album dans un style stoner envoûtant et pratiquement légendaire. Cela dit, bien que l’artwork reste époustouflant, l’ambiance générale est moins mystique que la précédente galette. Certes, mais le produit final est prenant, gras de bonheur et collant de tristesse. La dernière piste révèle un bijou de huit minutes empreint de sorcellerie et de transe, mais ça ne suffit pas à garder le niveau posé sur le premier opus. Pour le coup, ce sera plutôt un album de fin de soirée, tu sais, vers quatre heures du mat’, quand tu commences à être dans les limbes de ‘chuis trop bien et chuis trop défait’. Pour les fans une excellente suite, pour les autres qui découvrent, préférez ‘Rise Above The Meadow’ qui reste une pure merveille!

www.fb.com/greenleafrocks

Note : 3/5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.