Du 8 au 10 juin 2017 s’est déroulé le Greenfield Festival à Interlaken. Cette 13ème édition fut aussi la première sans une seule goutte de pluie. Le plus grand festival rock de Suisse a accueilli pendant trois jours plus de 66 000 festivaliers, venus de toute la Suisse et de l’étranger sur l’aérodrome d’Interlaken pour participer à la Party « la plus dure » de Suisse.


Le Greenfield Festival 2017 s’est tenu sous le signe du loup-garou. A la faveur de la pleine lune dans le ciel d’Interlaken, les visiteurs ont révélé pendant trois jours leur vrai « moi ». Oubliées les contraintes et les normes, chacun pouvant vivre et partager sa passion sans réserve !

Dans sa treizième année d’existence et au titre de premier festival en Suisse dédié entièrement au rock (première édition en 2005 avec Green Day), le Greenfield Festival est toujours l’un des événements musicaux majeurs en Suisse.

Cette année, beaucoup a dû être entrepris en matière de sécurité. Les sacs dont la taille excédait le format A4 ont été bannis de la zone des concerts / « parties ». Ces mesures ont engendré des attentes plus longues aux accès que les festivaliers les ont bien acceptées.

Des groupes incroyables se produisant devant le plus beau des décors

Comme à l’accoutumée, le festival a démarré le jeudi par le concert des joueurs de cors des alpes. Un moment toujours spécial. Un autre moment fort de la soirée d’ouverture, dont la tête d’affiche était les metalleux suédois d’In Flames, aura été le premier concert de SUM41 au Greenfield Festival.

Le deuxième jour s’est terminé par les punk-rockeurs californiens de Green Day qui revenaient douze ans plus tard et ont enthousiasmé le public ! Pour ce samedi, ce sera au tour de Blink 182 de jouer pour la première fois en tête d’affiche et de finir en beauté cette édition du festival.

Le succès particulier de la Mönch-Stage qui accueillait les groupes plus sombres de la scène gothique et médiévale conduit le festival à en élargir pour la suite la programmation.

Des expériences inédites dans lesquelles se plonger

Pour la troisième fois, les festivaliers ont pu profiter du Marché Médiéval qui a occupé pas moins de 800 personnes et était relié à la zone du camping. Plus grand, il a aussi proposé beaucoup plus d’animations comparé à l’an passé: un forgeron, une rôtisserie traditionnelle de cochon de lait, le lancé de haches, du tir à l’arc, la fabrication traditionnelle de diverses armes et de nombreux groupes de musique médiévaux auxquels s’ajoutent des joutes entre chevaliers et la nuit tombée un spectacle autour du feu.

Une nouveauté du Greenfield Festival 2017 fut le Member Premium-Tent Village qui s’est rapidement révélé complet ! Une enceinte séparée dans la camping, des tentes deux places déjà montées, deux sacs de couchage, deux matelas isolants et deux chaises de camping attendaient les festivaliers qui pouvaient reprendre à la maison cet équipement après le festival. Une application mobile permettait en outre d’obtenir des boissons minérales fraîches et de la bière au prix du supermarché et café et sac « petit-déjeuner » était offert les jeudi, vendredi et samedi matin.

Des professionnels du Music Business partagent leur expérience

Ce fut le quatrième « Greenfield Festival Foundation Band Support Day ». Des personnalités importantes de l’industrie musicale ont été invitées: Stephan Thanscheidt (Booker Greenfield Festival), Jan Quiel (Booker Wacken Festival, ICS / SST Seaside Touring), Stefan Schurter (Booker KUFA Lyss), Martin Schrader de Mainland, Jean Zuber de Swiss Music Export, Maurizio Dottore (A&R, Director Marketing, Sony Music), Stefan Schurter (CEO, Artist Manager, deepdive music) et Tommy Vetterli (Coroner, musicien et producteur studio) ont partagé leur expérience et répondu aux questions des nombreux groupes suisses, tous newcomers.

La gastronomie de nouveau à l’honneur

Le célèbre cuisinier René Schudel ravit les papilles des artistes et des invités depuis trois ans déjà. Cinquante apprentis et des coaches de toute la Suisse l’entourent à cette occasion, tous sélectionnés en partenariat avec l’Association Suisse des Cuisiniers. Anastasia Mischukova, apprentie dans sa 3e année et qui fait partie de l’équipe depuis le début:

« C’est tout bonnement fantastique de tout préparer sur place et à la minute. Nous faisons aussi bien des pizzas, que des desserts ou des mets raffinés servis pour le plus grand bonheur des artistes et des invités. C’est pour nous l’occasion unique d’apprendre les techniques de cuisine les plus récentes ».

Une clôture « brûlante » de festival

Le Festival se terminera de nouveau par le « Burning Hand« . La mise à feu d’une main en bois géante de huit mètres qui va s’embraser pour le plus grand bonheur de tous !

Ne ratez pas la prochaine édition d’ores et déjà programmée qui se déroulera les 7 au 9 juin 2018 :  https://www.facebook.com/events/1915022582045959/