Le Greenfield Festival qui aura lieu du 13 au 15 juin 2019 annonce huit nouveaux noms à son affiche !  Comme les années précédentes, les joueurs de cor des Alpes ouvriront le festival sur la Jungfrau-Stage. Mais place aux groupes qui nous intéressent un peu plus :

Behemoth

Behemoth : Au cours de leurs 27 dernières années, le groupe a franchi les barrières du black metal et de l’hérésie. Leur nouvel album « I Loved you At Your Darkest » est une œuvre remplie de riffs écrasants, de canons de batteries et de chorales liturgiques invoquant des démons.

Millencolin : Le quatuor suédois a influencé toute une génération « skate punks » avec leurs albums légendaires tels que « Life On A Plate » ou « Pennybridge Pioneers ». En février 2019, le groupe sort un nouvel album intitulé « SOS » qui continue d’exprimer leur frustration socio-politique, comme dans leur album « True Brew ». Des riffs de guitare accrocheurs et des percussions intemporelles au rendez-vous.

At The Gates : En 1995, le groupe livre un chef-d’œuvre avec « Slaughter of the Soul » qui a fait sensation en même temps que « The Jester Race » du groupe In Flames. Dans leur nouvel album « To Drink From The Night Itself », le combo fait preuve de plus de maturité avec des chansons techniquement intelligentes et avec un large spectre sonore.

Kvelertak

Kvelertak : Les norvégiens ont tout emporté sur le chemin avec leur musique combinant black metal, hard rock, hardcore punk et rock’n’roll. Avec trois albums studio à leur actif, le groupe a été un vrai casse-tête au cours des dix dernières années dans le monde du metal.

TesseracT : Le groupe pionnier des plus importants dans le genre « djent », TesseracT a réussi à conquérir un large public au cours des quinze dernières années. Originaire de Milton Keynes, en Angleterre, la formation livre une musique avec de nombreux crochets et des mélodies fortes.

Sondaschule : Les ska-punks originaires de Mülheim an der Ruhr évoluent avec des nouvelles chansons politiquement engagées mais restent fidèles à leur humour noir.

The Peacocks

The Peacocks : Le groupe suisse de rockabilly publie en 2017 leur 8ème album. Actif depuis 1990, le groupe originaire de Winterthur a eu l’opportunité de faire plusieurs tournées en Europe, au Canada et au Japon et continue.

Chelsea Deadbeat Combo : Hardcore puissant avec une précision suisse, leur son rappelle celui de groupe tels que Bane, Hot Water Music ou Madball. Leur nouvel opus « Perspective » va répandre une vague d’énergie positive sur le public.

Retrouvez toutes les informations sur le festival sur leur page officielle ainsi que sur l’event facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.