Grand Canard Blanc est un groupe de rock acoustique Suisse. L’œuf a éclos en 2011, d’une mère métalleuse et d’un père jazzman. Quant aux origines, elles sont valaisannes, vaudoises et lucernoises. Les prestations de GCB sont toujours originales, drôles mais surtout profondément déjantées. Leurs textes sont à hurler de rire, et leur musique exploite toute la richesse que peut offrir un groupe acoustique en termes de musicalité. Que nous réserve leur dernière création ‘ Le Black Des Cygnes’ ? Nous avons décortiqué le langage des ‘cygnes’ pour vous.

L’introduction de ce nouvel album est déconcertante. Un genre de rap lent, suave et dégoulinant qui provoque un saignement intempestif de l’oreille interne. Les plus longues trente-cinq secondes de l’histoire des trente-cinq secondes. Heureusement, comme le dit soudainement une voix : ‘On va pas faire cette merde !’ Et bien non, et c’est tant mieux. Car Grand Canard Blanc fait de la musique. Et nous en avons la preuve avec le premier titre purement musical, et sa senteur néo-classique teintée de groove. On fonce ensuite dans le vif du sujet avec une multitude d’influences riches et variées. Jazz, manouche, funk, rock. Des riffs de guitare qu’une ‘disto’ jalouserait. Les arrangements musicaux sont simplement géniaux. On voyage dans un seul et même morceau, sans jamais perdre une once de cohésion. Tout s’imbrique à merveille. Lors de l’écoute d’un album de GCB, on ne peut se concentrer uniquement sur la musique. Écouter les paroles est primordial. Et elles valent le détour, croyez-moi ! On navigue entre humour potache et émotions plus profondes. Un réel talent d’écriture. Enregistrée au renommé Blend Studio de Lutry, la galette jouit d’une production chaleureuse et très agréable, même après plusieurs écoutes ! Chaque instrument a sa place dans le mixage général et les voix se veulent cristallines.

Grand Canard Blanc a la capacité de nous déconnecter du monde réel. Leur musique se veut être une vraie thérapie contre la dépression. Et c’est sans ordonnance ! Si tu te sens morose et cafardeux, ce ne sont là que des signes qu’il te faut cet album !

grandcanardblanc.ch

Note : 4/5

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.