Une bonne soirée garage comme on les aime se déroulera ce samedi 20 octobre aux Caves du Manoir de Martigny ! Voici les infos et la présentation des groupes.

The FuzztonesThe RevoxLES ENVAHISSEURS – DJ Brother Pantichrist
Caves du Manoir – Martigny
20 octobre 2018 / 21h00 – 02h00
A la caisse : 18 CHF // En prélocation : 15 CHF (Petzi)

THE FUZZTONES – US – Garage-Psych-Punk
Fondés par l’indéboulonnable Rudi Protrudi Unfuzzed au début des années 80 à New-York, The Fuzztones deviennent vite le fer de lance du revival garage en remettant au goût du jour les sons les plus underground des 60’s. Devenu depuis longtemps cultes et ayant influencé des groupes comme The Horrors ou The Hives, The Fuzztones se font rares sur scène et voici une occasion unique de les voir faire suer les murs antiques des Caves !


THE REVOX – CH – Garage Punk
The Revox c’est 3 dézingués qui arpentent les scènes suisses et à l’occasion européennes depuis 2011, avec comme mantra un garage punk sous amphet prompt à botter les fesses les plus aguerries. Pour la sortie de leur nouvel LP sur le label allemand Soundflat Records, ils organisent une petite sauterie dans le lieu qui a accueilli leurs 1ers pas sur scène, invitant pour l’occasion l’un des groupes les plus cultes de la scène garage galactique, The Fuzztones.


LES ENVAHISSEURS – CA – Garage rock

Depuis 2013, Les Envahisseurs enflamment toutes les scènes sur lesquelles ils se produisent que ce soit au Canada, New-York, Boston ou bien le Japon, lors de leur tournée en 2017.

Du garage punk à l état pur,avec un bon gros côté Fun et dansant.

Avec leur Lp sous le bras ( Soundflat records), les Supersonic garage monkeys Montréalais s’apprêtent à faire de même durant leur 2 tours en Europe passant par la Suisse, l’Allemagne, l’Angleterre, la France, la Hollande et l’Espagne.


DJ Brother Pantichrist – CH – Garage, soul, disco

Originaire de L.A. California et membre de certains des meilleurs groupes du revival garage 80’s tel que les Miracle Workers et les Untold Fables, DJ Brother Pantichrist a atterri à Berne au début des années 90 pour ne plus jamais en partir. S’il officie désormais dans les géniaux The Shit, il n’oublie pas de partager son amour de la musique en se mettant de temps à autre derrière les platines avec ses meilleures 45t de soul, garage ou disco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.