a1386426017_10

Deuxième sortie pour ce trio : rythmique lourde aux influences stoner, Fogg s’approprie les codes des seventies dans le groove et l’esprit perdu dans l’outer-space, qui n’est pas sans rappeler parfois Clutch et consorts, maniant à la fois le groove vicieux de basses et la folie de riffs psychédéliques, voire de l’orgue magistral sur Mountain. Les texans de San Antonio nous pondent donc de véritables pépites, comme ‘Hand of the Lord’ ou ‘The Garden’, prouvant leur habileté à naviguer entre fureur et calme apaisé. Fog : pour le brouillard d’une calme matinée d’automne ou pour les volutes émanant d’une cigarette à rigoler, cela dépendra de votre humeur à l’écoute de cet album qui n’hésite pas à osciller entre fureur et mélancolie rêveuse.

Tee Pee Records

www.facebook.com/fogg

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.