Attention, très grosse soirée rock’n’roll à l’horizon !
 
Parce que là, ils se sont décarcassés pour vous offrir de la qualité, les organisateurs de cette Fog Town Fest. Pensez donc, rien que pour les Imperial State Electric de Nicke Andersson (Hellacopters), le déplacement vaudrait déjà la peine… Mais le reste de l’affiche de ce mini festival vaut aussi son pesant de cacahuètes, à commencer, dans l’ordre de passage, par les excellents Suisses de Gloria Volt, dont le talent scénique n’est plus à démontrer (on avait notamment pu les applaudir en ouverture de Michael Monroe ou encore Thunder, pas des petites références). Viendront ensuite les espoirs suédois de Factory Brains, qui offrent un rock rentre-dedans efficace danns la veine des ISE, mais peut-être avec une approche un peu plus bluesy. Puis, après la prestation d’ISE, ce sont à nouveau des Suisses qui clôtureront cette soirée : The Monsters, qui n’est autre que le groupe de rockabilly sauvage dans lequel chante le légendaire Reverend Beat-Man (Voodoo Rythm Records).
 
Bref, cette soirée annonce du bonheur de bout en bout !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.