Avec le climat politique change l’humeur du peuple, et avec l’humeur du peuple change sa sensibilité artistique. On serait vachement contents de pouvoir se réjouir du retour du post-punk sans craindre pour l’avenir du monde, mais il parait qu’on ne peut pas tout avoir, alors on va se contenter de profiter de la venue de Fews en Suisse – et de planifier la révolution en scred, évidemment.
Fews, c’est un quartet suédo-américano-britannique dont vous avez certainement entendu parler récemment – car c’est un quartet dont la popularité va crescendo (hihi) et dont la réputation en live n’est déjà plus à faire. Si leurs premiers enregistrements datent de 2013, c’est seulement fin 2015 que leur second single, ‘The Zoo’, commence à faire du bruit – le groupe et leur maison de disques s’étant mis d’accord sur l’idée de sortir un album (‘Means’, en mai 2016) uniquement lorsqu’ils le jugeaient ‘à niveau’, un bon sens que d’autres feraient bon de copier.

Si vous êtes un peu moins à l’ouest (hihi bis) que Lausanne – ou que le concert du 16 vous marque tant que vous vous devez de retourner les voir illico – vous pourrez retrouver Fews le 17 au Bikini Test de la Chaux-de-Fonds et le 18 au Bogen F de Zürich.