(c) LucasOlivet

Le grand rendez-vous musical offert aux Genevois battra son plein du 23 au 25 juin avec plus de 600 concerts. La Fête de la musique propose des musiques classiques et actuelles, d’ici et d’ailleurs sous différentes formes : concerts, mais aussi danse, cinéma et ateliers. Le public est invité à savourer les notes en Vieille-Ville et au parc des Bastions. Nouveauté en 2017 : une scène mobile se balade en rive droite chaque jour dans un parc différent !

Feux d’artifice pour cette 26ème édition

Pour sa 26ème édition, la Fête de la musique regorge de propositions pour petits et grands et promet de nombreuses surprises. Citons, entre autres, côté classique : deux concerts classiques en pleine air avec la Camerata du Leman à 20h30, ainsi que le Vision String Quartet à 22h00, grand vainqueur du 71e Concours de Genève, qui proposera un répertoire surprenant pour un concert assurément spectaculaire. La Cour de l’Hôtel de Ville enchaîne une programmation éclectique du tango (Quinteto Respiro) au jazz (Galissa – Liebeskind 4tet), en passant par la musique de chambre (avec les deux trios SR9 et Atanassov). Côté musique actuelle, les tentations sont nombreuses : Rootwords et son univers fusion rap et électro, le groupe genevois Sumo ou encore le Kalakuti Orkestra qui fait revivre l’afrobeat du roi Fela Kuti.

Dansons !

L’ADC réinvestit la magnifique cour du Musée d’art et d’histoire avec une programmation privilégiant la scène artistique émergente locale et internationale.

Le public est invité à danser à la guinguette sur la promenade Saint-Antoine ! Il y en aura pour tous les goûts : bal musette, swing, klezmer ou encore rock’n’roll ; un superbe plateau de danse construit spécialement pour l’occasion. Enfin, à la Treille, on se trémoussera sur une programmation tropicale qui alternera soca, kumbia, salsa, zouk et afrobeat.

Informations pratiques

Toutes ces notes – classiques ou électroniques – s’égrainent sur 31 scènes au total (dix-neuf extérieures et douze intérieures), des Bastions à St-Antoine, en passant par la Vieille-Ville, sans oublier les lieux prestigieux comme le Victoria Hall et la Cathédrale Saint-Pierre. Sur la rive droite, la scène mobile s’installe dans les parcs : vendredi, au Parc Mon Repos ; samedi : au Parc Trembley ; dimanche : au Jardin botanique.

Le lancement officiel de la Fête de la musique se fera en présence de Sami Kanaan, Conseiller administratif de la Ville de Genève, à l’Alhambra vendredi 23 juin, à 19h00. Il sera suivi du concert le Big Boxing Piano, composé de 30 pianos, 30 pianistes interprétant six compositions originales lors de deux performances.

Toute la programmation disponible sur www.fetedelamusique.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.