La Confrérie du Loup repart pour une nouvelle édition du Festival Celtique de Corbeyrier, la 12ème , qui aura lieu les 29 et 30 juin 2018.

Festival entièrement bénévole, il s’est imposé au fil des ans comme un incontournable pour les amateurs de musique celtique. Sur deux scènes, la programmation y est riche et éclectique avec cette année entre autres : Busker & Keaton, Lúnasa, Selfish Murphy, Hydromel ! Le programme complet est à découvrir ci-dessous !

Débuté en 1997, d’abord sur un rythme annuel, puis tous les deux ans, le Festival Celtique de Corbeyrier accueil à chaque édition près de 3000 visiteurs pour partager un moment de fête dans un cadre à exceptionnel.

Avec ses forêts préservées, son air pur et son identité montagnarde, Corbeyrier démontre que l’esprit celte n’est pas ici qu’une pièce rapportée pour les 500 âmes qui, tous les deux ans, se plaisent à vivre, deux jours durant, au rythme des bombardes, cornemuses et flûtes venues des quatre coins de la Bretagne et du monde.

Programme détaillé :

Vendredi 29 juin – 20h00

Busker & Keaton 

Issu de la rencontre en 2004 de deux musiciens passionnés, Busker & Keaton jouent de la musique traditionnelle irlandaise. Née de la culture rock de l’un et de la formation classique de
l’autre, leur interprétation allie fougue et délicatesse, énergie et beauté, invente son propre langage par des arrangements simples et directs ou riches et somptueux.

Une voix au timbre fêlé, un violon à en couper le souffle, une guitare puissante, un bodhrán trépidant, nous servent de guide pour un voyage à travers l’imaginaire irlandais.


Vendredi 29 juin – 22h00

Lúnasa

Lúnasa est un groupe de musique traditionnelle irlandaise, uniquement instrumentale, de renommée internationale. En gaélique, Lúnasa désigne le mois d’août, le nom provient de l’antique fête celtique de ‘Lugnasad‘, dédiée au dieu primordial Lug de la mythologie. Lúnasa a vendu plus d’un quart de million d’albums au cours de la carrière du groupe et dispose d’un impressionnant catalogue de 7 albums studio fortement sollicités et primés.

Leurs arrangements inventifs et le groove de la basse ont amené la musique acoustique irlandaise vers de nouveaux territoires. Leurs enregistrements ont été salués partout comme certains des meilleurs et des plus importants albums de musique du monde, alors que le mélange d’intelligence, d’innovation, de virtuosité et de passion les a mis au premier plan de la musique celtique


Vendredi 29 juin – 24h00

 

Plantec

Plantec est né en 2003 de la passion de deux frères, Odran et Yannick Plantec, pour la musique traditionnelle bretonne, en collaboration avec Nicolas Le Millier au biniou et Christophe Hellec à la basse.

En créant le groupe, le trio a fait souffler un nouveau vent musical, en incluant à des sons aux tonalités bretonnes traditionnelles, des touches de rock et d’électro plus contemporaines.


Samedi 30 juin – 18h00

Hydromel

Revoilà la grande époque des Gwenwed (CH), Tonynara (F), Elandir (CH), Siosaire (IR), Diwall et Diaouled Ar Menez (Bretagne) ! Hydromel, c’est l’alpha et l’oméga du Festival de Corbeyrier : un groupe local qui devait rester l’expérience d’un soir lors de la première édition de 1997 et qui s’est imposé comme le groupe emblématique de la manifestation. En 2016, après une hibernation de plusieurs années, le voilà de retour sur cette grande scène qui l’avait lancé.

Le répertoire trad irlandais et breton à la sauce Hydromel va atteindre des sommets.


Samedi 30 juin – 20h00

Talisk 

Le trio Talisk est créé fin 2014 avec Mohsen Amini à la concertine, Hayley Keenan au violon et le guitariste Craig Irving. Trois mois plus tard le groupe remporte le Prix jeunesse de la BBC Radio 2 2015. Talisk est maintenant l’un des groupes les plus dynamiques sur la scène folklorique britannique.


Samedi 30 juin – 22h00

Selfish Murphy 

Formé en 2011 à Sf.Ghoerghe, en Transylvanie, Selfish Murphy allie avec talent punk et musique celtique.

Aux côtés de groupe comme Floggin Molly, Dropkick Murphys ouFiddlers GreenSelfish Murphy a réussi au travers de son répertoire varié à moderniser et renforcer l’intérêt du public pour le punk celtique.


Samedi 30 juin à 24h00

Beat Brouet Trio

Trois garciers pour un son à la frontière entre la musique bretonne à danser et le hip-hop. Imaginez… un bal breton, métissé de rap US, influencé par le raggamuffin des années 80, avec des textes engagés, ça fait rêver non ?

Dans les années 2000, ils ont grandi (mais pas trop quand même) et tout naturellement, les trois sont devenus musiciens. Ils chantent des chansons apprises avec leurs papys, mais sur un fond hip-hop ou raggamufin. Vanao est à l’accordéon, T Burt au human beat box et Faya Gur à la voix, pour mener un bal hip-hopulaire décalé et intergénérationnel.


Pour plus d’informations, visitez festival-corbeyrier.ch/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.