(c) Raoul Conus

Raoul a gagné son invit pour le concert de Epica et Powerwolf le lundi 16 janvier 2017 à la Salle des Fêtes de Thônex. Il vous relate sa soirée dans le fan-report ci-dessous !


Après une excellente ouverture par un Beyond the Black très énergique, les Allemands de Powerwolf débarquent sur scène. Robes de cérémonies, un Saint Calice, des tribunes ornementées d’aigles d’or… Il est impossible de se tromper ; c’est une véritable messe qu’ils donnent ici !

Arrivée sur les chapeaux de roues en commençant par « Blessed and Possessed », les chansons défilent, et l’énergie que tous les musiciens investissent sur scène est croissante. Le public apprend alors à fredonner un air qui n’est autre que « Armata Strigoi » et toute la salle se met à chanter. Envoutant ! Les toiles gigantesques des covers d’anciens albums qui trônent en arrière plan changent également pour un véritable voyage dans le temps. C’est après un rappel explosif (« Sanctified with Dynamite ») qu’ils quitteront la scène du Thônex Live.

(c) Raoul Conus

Changement de décor, des prismes prennent place, une batterie centrale entourée d’une plateforme, sur laquelle circulera un piano, fait son apparition. Les lumières se tamisent et apparaissent les musiciens d’Epica, suivis par la ravissante chanteuse du groupe, Simone. Habillée d’une robe brillante, elle entonne les paroles de « Edge of the Blade », provenant de leur dernier album ‘The Holographic Principle‘. Alternent alors les chants lyriques de Simone avec les puissants growls du guitariste Mark Jansen, le tout entouré de compositions sublimes et d’une batterie surpuissante !

Une soirée épique, un show grandiose, merci Daily Rock !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.