Christophe Losberger

(c) Christophe Losberger

Dans le cadre des concours proposés par Daily Rock, il est possible de gagner, entre autres, des billets de concerts. Comme il est toujours agréable pour nous d’avoir un retour sur la façon dont les gagnants ont profité de leur concert, une nouvelle catégorie « Fan report » a été créée. Voici donc le premier article de cette nouvelle rubrique, écrit par Eric Gobet, de Genève, un abonné au Daily Rock, qui a eu la chance de gagner des billets pour le concert de Deep Purple du dimanche 8 novembre 2015 à l’Arena de Genève, avec rencontre du groupe en prime !


« On se retrouve devant la caisse pour prendre possession des invitations et attendre la représentante d’Opus One qui doit nous faire rencontrer le groupe. Mon pote en profite pour revendre le billet qu’il avait acheté (sans faire de plus-value, on est pas des salauds de scalpers ! D’ailleurs, j’avais offert le mien a un collègue qui nous rejoindra plus tard).

Première info : la rencontre prévue à 19h30 se passera en fait à 20h00, en plein pendant le set des Rival Sons. On nous annonce d’ores et déjà qu’il ne sera pas possible de prendre nos propres photos. L’image, l’image… On profite donc de cette demi-heure pour s’approcher de la scène et découvrir ce très bon combo qui ne pourra pas renier ses influences zeppelinesques. On apprécie vachement et c’est presque à regret qu’on finit par s’éloigner pour rejoindre le point de rendez-vous à l’extrémité gauche de la scène.

Nous passons alors la barrière et profitons de jeter un rapide coup d’œil au backstage. On aurait bien passé un peu de temps à regarder les Rival Sons depuis le côté de la scène mais il faut vite descendre dans les entrailles de l’Arena et on n’a pas du tout le temps de profiter de ce point de vue rare pour les simples spectateurs que nous sommes.

On descend donc quelques marches et on se retrouve dans un couloir où on nous fait mettre en rang par deux. Souvenirs de cortège à l’école… Arrivent alors Ian Paice, Roger Glover, Steve Morse et Don Airey, souriants et l’air bien avenants. On s’imagine encore à ce moment-là qu’on va pouvoir parler cinq minutes avec eux, faire signer nos billets ou que sais-je. Comme annoncé, Ian Gillan n’est pas présent.

Le photographe shoote d’abord les quatre membres du groupe devant le mur puis c’est notre tour. On s’avance, on leur serre la pince et bredouillant un « Hello, nice to meet you » et on doit vite se placer entre eux pour la photo. Une fois celle-ci faite, aux suivants ! Et pas question de rester près pour admirer ces beaux garçons quelques minutes de plus, on nous demande de reculer près de la porte pendant que nos compagnes et compagnons d’un soir passent à leur tour devant l’objectif.

Deux minutes et douzes secondes plus tard, c’est terminé, le groupe nous fait un signe de la main, « Bye guys, enjoy the show » et on nous fait remonter vite fait. Nous nous retrouvons dans la salle à peine cinq minutes après l’avoir quittée. On n’aura pas loupé beaucoup du concert des Rival Sons finalement, et c’est plutôt une bonne chose.

Malgré le côté frustrant, je suis vraiment reconnaissant envers Daily Rock et Opus One pour ce moment finalement assez marrant et pour les entrées au concert.

Ah oui, d’ailleurs, le concert. Ben c’était Deep Purple. Je ne les avais pas vus sur scène depuis 1996 et j’ai eu peu ou prou l’impression de voir le même concert. Aucune surprise, la même setlist que la veille et que le lendemain (et probablement la même depuis des années, à deux ou trois nouveaux morceaux près). Pro, carré, efficace mais sans étincelle ni émotion. Un bon moment. Une fois tous les vingt ans. »

 

Retrouvez les photos du concert de Deep Purple et Rival Sons par le photographe du Daily Rock ci-dessous =>

Deep Purple - Arena / Genève - 08.11.2015