Le concept : Huit groupes, une seule contrainte : assurer le show en live pendant 15 minutes chrono. Ils relèvent le défi pour la première fois avec le 8×15., un événement de Couleur3, samedi 19 mai dès 19h30 au D ! Club de Lausanne.

Entre rock, pop, électro, hip-hop et rap, retenez bien leurs noms :

Danitsa, Le Roi Angus, Muthoni Drummer Queen, Flèche Love, Dirty Sound Magnet, Ekat Bork, Pablo Nouvelle, Di-meh & Slimka de SuperWak Clique. 

 Le contexte : Depuis 2011, la SRF produit et diffuse le 8×15 en TV, radio et sur le web. Depuis 2018, le concept devient Romand, aussi. Le projet 8×15 vise à promouvoir les jeunes groupes suisses en présentant leur musique : les groupes ont 15 minutes pour faire leur show. Pour la première fois en Romandie, c’est Couleur3 qui va créer l’événement en collaboration avec le D ! Club de Lausanne.

————————————————————

Événement :  8×15 au D ! Club de Lausanne

Date/horaires :  samedi 19 mai dès 19h (ouverture des portes 19h premier concert 19h30 fin des concerts 23h30) entrée 10.- (tbc) / Capacité : 400 en bas

Les concerts seront enregistrés et pourront être visionnés ou réécoutés le lundi 21 mai sur Couleur 3, samedi 2 juin et 9 juin à 22h45 sur RTSdeux

————————————————————

Les groupes : 6 Romands, 1 Alémanique, 1 Tessinois :

Danitsa

Avec sa voix cassée, Danitsa incarne le renouveau du hip-hop suisse. Repérée en 2013 avec son single Boom Boom, la Genevoise trouvait son inspiration dans la soul et le reggae alors que son flow rappelait le rap 90’s. Aujourd’hui avec un premier album plébiscité (« Ego »), Danitsa a de quoi rêver en grand. Et pourquoi pas d’Amérique. A 23 ans, elle aurait tort de se priver.

Dirty Sound Magnet

Quatuor lors de la sortie du LP « What Lies Behind » (2012), les Dirty Sound Magnet sont revenus en trio avec Western Lies. L’énergie psychédélique que les rockers Fribourgeois envoient sur scène est plus qu’intacte. Et quand la révolte s’absente, on peut compter sur ces bêtes de scène pour s’engager avec un titre aussi cash qu’Homo Economicus.

Di-Meh et Slimka (Superwak Clique)

Une vingtaine d’année et une imagination sans limite. Di-Meh et Slimka du collectif Superwak Clique ne cessent de bousculer les codes, avec des mots tranchés dans le vif, des refrains cinglants et une irrésistible envie de bouger dans tous les sens, les Genevois sont sans conteste les meilleurs ambassadeurs du rap romand.

Le Roi Angus

Une couronne pour deux générations de musiciens – Martin, le chanteur, 38 ans, Léonard, Augustin et les autres pas plus de 20 ans. Entre la passion des uns pour les années 60’s et la fascination des autres pour la variété, Le Roi Angus ose une pop rétro discrètement psychédélique pour promener sa mélancolie sur des refrains faussement naïfs.  L’air de rien, ses compositions installent des climats d’une exquise étrangeté.

Pablo Nouvelle

Plusieurs casquettes : producteur, réalisateur, musicien, DJ. Plusieurs styles : électro, soûl, hip-hop, dance music. Entre l’architecte Jean  Nouvel et le cinéma de la Nouvelle Vague, le Bernois Fabio Friedli s’est forgé sa propre identité : Pablo Nouvelle. Et c’est à Zurich qu’il cultive ses différents talents. N’allez pas penser qu’il fait de la techno, lui, il préfère dire qu’il crée de la future r’n’b. Les connaisseurs comprendront.

Ekat Bork

Ekat Bork est une aventurière qui a quitté ses plaines sibériennes pour s’installer en terres tessinoises. Ses mélodies aériennes (rock, électro pop) sonnent comme des fables nordiques qui peuvent souffler le froid comme le chaud selon l’humeur. Mais surtout, Ekat Bork, c’est une voix hors norme dont elle joue à merveille. De quoi se laisser volontiers emporter par cette jeune femme envoûtante.

Flèche Love

Un regard intense, une voix puissante, des tatouages sur tout le corps, Amina, alias Flèche Love, ne passe pas inaperçue. Pas du style à faire des concessions, elle ne supporte pas les étiquettes, revendique un féminisme engagé et des influences multiples pour une pop organique. Il suffit d’un regard pour savoir que son perfectionnisme est à la mesure d’une sophistication unique en son genre.

Muthoni Drummer Queen

Magique, c’est le mot qui vient à l’esprit en écoutant la voix de Muthoni, la Queen de la scène urbaine de Nairobi. Chanteuse, rappeuse et percussionniste, elle travaille avec les beatmakers suisses Hook et GR! pour régner sur un royaume de Hip Beats, de  R’n’B et de Ragga Hop. Ses deux acolytes de producteurs ne veulent pas lui faire de l’ombre, alors ils portent des masques. Décidément, ces garçons sont des gentlemen.

Gepostet von D! Club – Lausanne am Freitag, 27. April 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.