Daily Rockeurs, Daily Rockeuses,

2018, l’année des cent ans des suffragettes, qui obtiennent en 1918 le droit de vote pour les femmes de plus de 30 ans. Il faudra attendre dix ans de plus pour que les femmes puissent voter dès leur majorité, à 21 ans. On veut bien être gentils, faut pas déconner non plus. En Suisse, on est un peu plus lent à la réac, et c’est en 1971 que les femmes peuvent enfin glisser leur bulletin dans l’urne fédérale. Si les femmes sont à l’honneur cette année, et que l’on pointe du doigt sur le manque crucial de musiciennes, mais également actrices de la scène musicale, les mentalités commencent à s’éveiller. Après la petite bombe lancée par The Gardian, qui avait enlevé tous les groupes ne comprenant pas de femmes dans les éditions 2015 de Reading, Leeds, Bestival ou V Festival, c’est au tour de la loi (encore elle!) d’offrir différents sponsorings pour les groupes féminins. Mais plutôt que d’éveiller les esprits par le porte-monnaie, à quand l’éveil sur les métiers du spectacles (ingénieur(e) son, lumières, directeur(ice) de programmation), autant de carrières passionnantes qui méritent le détour ? Certes, le monde de la musique chez Mère Helvétie n’est pas des plus florissant mais autant y jeter quelques donzelles pour lui donner un coup de fouet, non ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.