Rockeuses, Rockeurs,

Tout n’est pas perdu !

Vous qui croyiez comme moi que l’été ne viendrait jamais avez sûrement été surpris par ces quelques chaleurs estivales de septembre. Paraît-il d’ailleurs, selon un article d’un canard romand, qu’un été pourri signifierait un automne de rêve…

Mais je ne suis pas ici pour vous parler météo dans un journal de rock. C’est juste un amalgame pour vous amener sur ma réflexion première. En effet, le milieu de la musique me surprend autant que les changements de temps. Moi qui pensais que les jeunes de notre âge préféraient aujourd’hui sortir en boîte plutôt que d’aller découvrir un groupe qui s’égosille dans le garage d’à côté, moi qui pensais voir les festivals de l’été se déserter puisque tout le monde serait au Tomorrow Land à se démonter aux pilules pour voir un mec tourner des boutons, eh bien j’ai été surpris. Surpris de voir à quel point les festivals rock, pop, hip-hop, metal, jazz en tout genre restaient remplis en Suisse, pluie d’orage dans la gueule ou pas.

Alors certes, ceux qui viennent pour une beuverie sont toujours aussi nombreux, mais les curieux et amateurs de musique le sont aussi. Réjouissant de voir le monde agglutiné sous les tentes des scènes découvertes pour écouter de nouveaux rockeurs de qualité. C’est comme ça qu’on se prend des claques comme Yodelice, Royal Blood, James Vincent McMorrow, Hathors, Koqa, et j’en passe…

Mais ne soyons pas nostalgiques pour autant, nous voici officiellement en automne. Ce qui veut dire terminé les festivals, la boue et les campings, mais aussi que les programmations des salles reprennent. De notre côté, nous continuerons à vous faire part des concerts rock de la région, de nos rencontres et autres découvertes. N’oubliez pas, vous lisez ce mag une fois par mois, mais bénéficiez de deux fois plus d’actu chaque jour sur internet et les réseaux sociaux. Génération 2.0 voyons !

Une DR 79

Une DR 79

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.