Daily Rockeuses, Daily Rockeurs,

Alors ça y est ! D’après les Mayas, les scientifiques chevronnés, Nostradamus et autres, nous sommes donc en train de vivre notre dernier été. De quoi profiter dignement.

Que faisiez-vous le 14 décembre 2008? Le septième sceau a sonné. Depuis, c’est le chaos, tout fout le camp, la bourse se pète la gueule, le peuple flippe dès que les médias, nouveaux prédicateurs, lui annonce une nouvelle apocalypse. Les gars, sortez votre calendrier cosmique, il va falloir utiliser la centaine de jours qu’il vous reste de manière concise, car précieuse. Ne vous inquiétez pas, le Daily Rock est là pour que vous ne vous égariez pas telles des brebis.

Pour ton bien, rockeur, nous t’avons concocté une sélection de festoches qui valent le détour, et te feront voyager entre le Québec, l’Alsace, en passant par Pully et Bâle, aux relents de bières, de boue et d’acouphènes, de persil, d’ail des ours et de menthe fraîche, bref, la mégateuf assurée dès l’aube.

Inutile de traîner des heures sur des sites consacrés au 21 décembre 2012, leur graphisme est douteux et leur syntaxe ridicule. Ce dont vous avez besoin avant tout, c’est du journal que vous tenez entre les mains ! Il sera votre kit de survie et viendra répandre la bonne parole, l’index et l’auriculaire fièrement dressés (j’en vois déjà certains d’entre vous observer votre main, pour vérifier…)

Chers Daily Rockeurs, n’oubliez pas avant tout de vous en mettre plein les esgourdes, de rester attentifs à toute nouveauté, de partager plein de trucs bien avec des gens biens, et vous aussi de répandre la bonne parole auprès de vos amis. Le rock’n’roll doit entrer dans la pérennité, car comme qui dirait l’autre ‘l’homme meurt mais les idées perdurent’.
Bon été 2012 !

A propos de l'auteur

Articles similaires