dr 50 bis

Daily rockeuses et rockeurs,

Le monde se porterait sans doute mieux si tout le monde écoutait du rock. La preuve? D’après une étude fort sérieuse, les filles qui écoutent du rock coucheraient le premier soir. Et pour être même plus précise, selon une autre étude (oui j’ai beaucoup de temps à tuer), les fans de Nirvana ou Metallica ont encore plus de chances, contrairement à ceux de Coldplay, Lady Gaga (vraiment?!) ou Kings of Leon (la famille Camden du rock). Les études ne mentionnent pas ce qu’il arrive si l’on écoute Frank Michael (devient-on gérontophile ?). Je vous laisse en tirer les conclusions qui s’imposent.

Sinon y paraît qu’on est au no 50 (youpiii, tralala tsoin tsoin.. happy b…), on s’est donc offert un ptit lifting et quelques implants mammaires histoire de rajeunir ce bon vieux journal fripé qui commençait à montrer des signes de fatigue. On espère avoir donné un certain dynamisme au contenu.

D’après une étude fort sérieuse, les filles qui écoutent du rock coucheraient le premier soir.

Daily Rock continue donc son petit bonhomme de chemin, parsemé d’embuches certes, mais avance toujours avec la même passion quoi qu’on en dise. J’en profite pour faire une petite parenthèse perso et dire un ‘Heil, vieux pute, will miss u’ (le black metal ukrainien aussi tiens).

On continue de promouvoir quoi qu’il arrive la scène locale, pour preuve encore ici Hathors, la nouvelle bombe rock’n’roll d’outre-sarine, les non moins réjouissants Ass of Spades et Rambling Wheels et les jeunes Valaisans d’Arco Iris.

Faire vivre un journal gratos sans faire trop de pipes c’est presque un exploit, mais bon on n’est pas là pour se plaindre et on remercie tous les abonnés et même ceux qui daignent prendre un peu de leur temps pour lire quelques modestes lignes de ce journal. Tant qu’on arrive à éviter les articles sur Rihanna et ses trompettes médiévales ou comment pécho en trois leçons par P.Diddy, on s’en sort pas trop mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.