Lorsque l’on parle de gros festivals européens, on pense souvent à Glastonbury ou Rock Am Ring, mais le Dour Festival fait certainement partie du top 10 des festivals à faire une fois dans sa vie. 235’000 festivaliers sur cinq jours, dans un cadre idyllique, à la frontière française (et donc complètement francophone, petits chanceux que nous sommes!), le Dour Festival aime mélanger les cultures, étayant le spectre musical le plus largement possible.

Pas moins de huit scènes éclectiques font frémir les festivaliers de tous bords. On retiendra notamment la scène ‘La Petite Maison Dans La Prairie’ qui prêche les musiques de demain et les sonorités innovantes, la ‘Cannibal Stage’, qui sombre autant dans le metal, le hardcore ou la techno occulte, ou encore ‘Le Labo’, qui présente le rock sous toutes ses formes expérimentales. Mais assez de présentations, passons ici au nerf de la guerre, cette superbe programmation 2017 !

Remontez vos manches ! Le premier jour du festival commence en douceur, avec seulement trois scène. On verra notamment la warrior M.I.A sous les feux de la rampe. 
Jeudi, vous ne saurez plus où donner de la tête ! On aura droit à The Lemon Twigs, aux anglais post-punk Idles, au psyché-rock de Temples ou encore aux petits rockeurs de The Strypes.
Vendredi est sûrement le jour du seigneur, car tous les dieux du rock actuels vont défiler le même jour. Imaginez-vous voir Two Door Cinema Club, Trentemøller, All Them Witches, Circa Waves, The Kills, Cocaine Piss, Robbing Millions, Warhaus ou Nina Kraviz le même soir. Mais pour cela, il vous faudra courir mes enfants. 
Ne lâchez pas vos chaussures de course si tôt, car samedi n’est pas en reste : Phoenix ou The Antwoord pour les amateurs de sonorités électroniques, Jagwar Ma ou Rone pour les expérimentaux, Oathbreaker, Brutus, Nostromo, Alcest, AmenRa, Carpenter Brut et Perturbator sur la même scène pour vous ruiner la nuque, ou encore Timber Timbre ou RY X pour ceux qui préfèrent les samedis détente.
Dimanche, c’est le jour où l’on plie sa tente avant d’aller voir Metronomy, Justice ou PNL (non je déconne pour ce dernier). Mais je vous vois froncer du sourcil et me dire que vous aimeriez quelques riffs plus sauvages histoire de remuer votre crinière un peu plus longemps ! Direction ‘La Caverne’ pour Asupernaut, Meatbodies, Deap Vally, Hanni El Khatib ou Sleaford Mods.

Cette programmation reste non-exhaustive, car plus de 270 artistes fouleront le site. Il y en a pour tous les goûts, mais les rockeurs et amateurs de découvertes vont en avoir plein les yeux et plein les oreilles ! 
Pour en avoir plein la bouche aussi (soyons fous), et surtout qu’on est en Belgique, le Dour Festival propose des dégustations de bières belges ! Impossible de passer à côté d’une expérience unique, plongé au coeur du pays aux meilleures bières du monde. Bref, exit le Montreux Jazz ou Paléo, cette année tout le monde au Dour !

www.dourfestival.eu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.