cd_django.django

Après un premier disque plutôt réussi, Django Django avait disparu de nos radars. Pourtant, dès les premières mesures de ‘Giant’, une étrange sensation s’empare de l’auditeur ; une sensation qu’on connaîtrait sous le nom de berceuse de Proust, si le gourmand écrivain avait préféré la voix de sa maman aux petits gâteaux secs. ‘Found You’ et ‘First Light’ nous renvoient au génial batave Jacco Gardner qui a fait de la pop baroque son pré carré, un délice. Pour peu que les mélodies imparables et les arrangements ingénieux ne vous effraient pas, ‘Shot down’ et ‘High Moon’ devraient vous séduire à la première écoute. ‘Born under Saturn’ accompagnera très agréablement un printemps qui nous nargue et un été qui s’annonce, on l’espère, plein de bonnes ‘Vibrations’.

Because Music

www.djangodjango.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.