ITW_Devil You KnowOK(BD)

Très prolifiques ces ricains … Entretien avec John leur batteur.


 

Deux albums en deux ans, comment avez- vous pensé cet album ?
Ce n’était pas prévu, mais finalement ça s’est passé comme ça. On avait du temps libre l’année dernière donc Francesco (guitariste) et moi avons commencé à travailler sur quelque chose de nouveau plutôt que de se reposer. Et une fois que nous avions commencé à écrire, nous avions beaucoup d’idées et les nouveaux morceaux se sont construits très vite. Nous avons décidé qu’il valait mieux pour nous que nous retournions en studio le plus vite possible pour faire un second album pour ensuite partir en tournée. On est très contents de la qualité du nouvel album et c’est un véritable pas en avant dans la progression du groupe.

Parlez-nous un peu du processus de composition et sa teneur ?
On a seulement écrit ce qu’on ressentait et le reste est venu tout seul, de manière très naturelle. Nous avons vraiment aimé le processus d’enregistrement et il y avait une très bonne énergie et un très bon esprit dans le studio. C’est un album vraiment heavy, mais il est très dynamique et ça nous tenait à cœur de le faire.

Vous avez un line-up stable depuis votre formation, c’est un plus pour le processus de composition ?
Francesco et moi avons écrit toute la partie musicale et Howard (chant) se charge d’écrire les paroles et les mélodies et ensuite on retravaille tous ensemble. Ça marche vraiment très bien et c’est vraiment génial qu’on puisse être toujours trois à écrire les chansons, ça marche comme ça depuis les débuts du groupe. C’est enivrant de faire de la musique avec ces gars, il y a une véritable alchimie entre nous, on a tout le temps plein d’idées et j’ai l’impression qu’on se tire tous vers le haut pour devenir de meilleurs compositeurs et ce phénomène s’amplifie.

Vous sortez un clip pour accompagner l’album, quel morceau allez-vous mettre en avant et quel concept allez-vous développer ?
On vient tout juste de sortir le clip vidéo pour notre premier single officiel ‘The Way We Die’. On l’a tourné dans un club de strip-tease à Hollywood avec un paquet de stars du porno connues, donc on a fait la fête et on s’est vraiment éclaté! Du coup j’imagine qu’on peut dire que le concept était de s’éclater un maximum. Le morceau n’a rien à voir avec du porno ou le strip-tease, mais c’était le but recherché, parce que quelque part c’est un peu comme ça que j’aimerais mourir (rire)!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.