Une jolie petite semaine de concerts européens pour le groupe de metal genevois qui monte ! Stephanie Huguenin nous raconte tout de ce projet de tournée avec le groupe parisien Monolyth.


Alors comme ça vous partez en tournée ! D’où est venue l’étincelle?
Exact, ce sera notre toute première tournée en Europe et ça se passe du 13 au 21 avril 2018! En fait, nous avons ‘rencontré’ Monolyth, le groupe avec qui nous tournons et qui vient de Paris, via Facebook. ça fait des années qu’on parle de se retrouver pour partager la scène et pouvoir enfin se rencontrer. L’idée est donc venue de là: on a commencé à organiser ce projet ensemble et on est bien content qu’il se concrétise enfin!

Quelles sont vos dates confirmées ?
Nous commençons le 13 avril à l’Undertown de Genève: ça nous fait vraiment plaisir de commencer cette tournée dans notre ville, on espère qu’un maximum de gens se déplacera pour venir fêter ce début de tournée avec nous! Ensuite, nous partons du côté de l’Italie: le 15 avril à The One Metal Live près de Milan, puis le 18 au Titans Club à Lens (BE), le 19 au Red Studio à Douai (FR), le 20 au Klub à Paris (FR), et finalement le 21 à l’Hôtel de la Musique à Villeurbanne (FR). On attend encore des nouvelles pour le 14 et le 17 avril, mais qui sait d’ici là elles seront peut-être déjà sorties 🙂

Pour les groupes cherchant à partir en tournée, comment avez-vous créé votre budget?
Il y a plusieurs points, et l’essentiel c’est bien entendu: le logement, la nourriture et l’essence. Il faut d’abord définir si un hébergement gratuit est possible sur place via l’organisateur, s’il fourni le repas. Si non, on cherche des hôtels/auberges de jeunesse pas trop cher sur place et on prévoit un budget ‘courses’. Pour l’essence, on calcule le nombre de km et on arrive à estimer les coûts. Pour cette tournée, comme c’est la première, on a décidé de partir coûte que coûte, c’est-à-dire même si on doit tout prendre à nos frais. On prend ça comme un budget que nous aurions mis pour partir en vacances par exemple.

Quelles sont les choses à envisager avant de se lancer sur la route?
Il y a plein de petites choses à avoir en tête, comme lorsque tu pars pour un quelconque autre voyage. L’important c’est d’être bien organisé: avoir un plan de route, se renseigner sur les lieux où l’on va, savoir où l’on dort, etc… C’est très basique, mais pour moi c’est l’essentiel. Après je ne m’angoisse pas avec chaque détail, il y a toujours des choses qu’on ne peut pas prévoir et ça fait partie de l’aventure! Enfin, je te redirai en rentrant de tournée, si ça se trouve j’aurai un discours très différent ahah!

Tu appréhendes être confinée avec tes amis pendant autant de temps?
C’est vraiment ce qui va être le plus dur! (rires) Non, clairement pas. On est déjà ensemble presque tous les jours et il faut dire qu’on se supporte carrément bien. Je pense qu’au contraire cette expérience va nous souder encore plus, on se connait suffisamment bien maintenant, je ne me fais aucun souci.

Tu trouves que le metal est prolifique en Suisse?
La Suisse s’en sort vraiment bien en terme de groupes de metal de qualité! Il n’y a qu’à voir le nombre de sorties qu’il y a eu rien qu’en 2017! Je trouve ça vraiment cool de voir plein de musiciens qui se donnent à fond et produisent de sacrées choses. En plus chacun a son style, son univers: ça reste dans le metal mais chacun y apporte sa patte et c’est ça qui est hyper intéressant.

Tes plus grandes peurs et tes plus grands espoirs?
Ma plus grande peur au sein du groupe serait qu’un d’entre nous s’en aille. On arriverait à s’en remettre et à continuer le band c’est sûr, mais je pense qu’on a vraiment cette cohésion autant humaine que professionnelle qui rend notre équipe unique, ce qui est finalement assez rare à trouver!Mes plus grands espoirs: que tout continue d’évoluer positivement avec Deus Ex Machina comme ça a été le cas ces derniers mois. Continuer sur cette lancée de concerts, faire de belles scènes, repartir en tournée, rencontrer du monde, composer, retourner en studio, et tourner tout ça de façon plus professionnelle. Bref continuer à avancer sur ce chemin positif et surtout continuer à se faire plaisir !

www.deusexmachinamusic.com

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.