Qu’attendre d’un groupe après quinze ans de silence ? Demons & Wizards, combo allemand formé par le chanteur des Blind Guardian et le gratteux d’Iced Earth, en avait pourtant visiblement encore sous les semelles. Autant casser le suspense : le retour d’Hansi Kürsch et Jon Schaffer s’opère exactement là où ils s’étaient arrêté en 2005 avec ‘Touched by the Crimson King’.

Ce come-back n’était pourtant pas gagné d’avance au vu du dernier album de Blind Guardian sorti quelques mois plus tôt : trop travaillé, sans grande inspiration et vite oublié. Tout le contraire de ce ‘III’ qui renoue avec la niaque inspirée de la belle époque, marquée par la fusion entre les riffs rapides et acérés de Schaffer et les envolées lyriques puissantes de Kürsch. On retrouve avec plaisir le style développé dans les deux premiers albums, cette pêche envoûtante qui vous prend dans l’émotion. Il en ressort des titres accrocheurs qui restent en bouche comme du bon vin. L’écoute attentive fait prendre consciences du soin apporté aux arrangements. Quelques ajouts sonores subtils en arrière-plan pour amener de l’emphase, notamment dans ‘Wolves in Winter’ et ‘Dark Side Of Her Majesty’, deux titres phares de l’album avec ‘Century Child’, composition de près de dix minutes faisant office de touche finale. D’accord, l’album ne renouvelle pas le groupe, mais l’ensemble se tient et nous entraîne par son rythme et sa vigueur de bout en bout. On se dit alors que c’est peut-être ça le secret du couple : se perdre pour se retrouver 15 ans plus tard, comme au premier jour. [Vincent Gerber]

note 4/5

www.demonsandwizardsmerch.com

A propos de l'auteur

Articles similaires