La 47e édition du Festival de la Cité Lausanne se déroulera du 10 au 15 juillet 2018. En 6 jours et 90 propositions artistiques différentes, le Festival de la Cité réinvente la ville.

A découvrir notamment : DeLaVallet Bidiefono, Alice Ripoll, Emma Dante, Gwenaël Morin, Marielle Pinsard, Florence Minder, l’Académie Fratellini et Old Masters pour les arts vivants et Suuns, Nadia Rose, Xtrm Tour, Chassol, Ata Kak, Islam Chipsy, Forever Pavot, Petit Fantôme ou encore Bombers en musique.

Que ce soit sur les scènes aménagées, petites ou grandes, dans des lieux patrimoniaux, insolites, à même la rue ou dans des espaces scénographiés, les spectacles, installations et concerts vous sont présentés ci-dessous dans quatre vidéos en lien avec le type de lieu où ils seront présentés au public.

Retrouvez tout le programme complet sur le site du Festival.

LES GRANDES SCENES
La Châtelaine & Le Grand Canyon 

La Châtelaine, nouvelle scène adossée au Château Saint-Maire rend possible l’accueil de spectacles importants. Monstres de la Compagnie Baninga menée par le chorégraphe congolais DeLaVallet Bidiefono et Cria d’Alice Ripoll. La chorégraphe brésilienne déjà accueillie au Festival en 2016 explore la « dancinha », un dérivé du passinho qui lie le funk avec des musiques plus contemporaines sans perdre une once de sensualité.

Gros succès l’année passée, le Grand Canyon retrouve sa place avec une programmation urbaine et énergique. En haut de l’affiche, le combo canadien Suuns, du hip-hop avec la sud-africaine Dope Saint Jude, le rap festif aux accents 90’s du Ghanéen Ata Kak, la jeune rappeuse londonienne Nadia Rose et les locomotives de la scène rap romande Xtrm Tour. Côté helvète, les synthés analogiques de Bombers dont l’album très attendu est sorti cette année, la pop ensoleillée et chantée en français du Roi Angus ou encore le groove afro jazz de L’Orage.

Mais aussi : Big Zis, Chassol, Sam Amidon, The Bad Plus, La Nòvia – In C de Terry Riley


LES PETITES SCENES
La Perchée, La Face Nord, L’Escapade, La Place Saint-Maur 

Sur La Perchée, on trouvera La Scortecata d’Emma Dante, une première suisse entre commedia dell’arte, carnaval, tragédie napolitaine et débauche fellinienne, la danse de Malika Djardi dans Sa Prière, la création de la Compagnie Marielle Pinsard et Marcin de Morsier dans Et à part la musique, qu’est-ce que vous faites ?
Place Saint-Maur, des spectacles jeunes publics avec Comme la pluie de Foule théâtre ou avec la conférence imaginaire Le Monde sous les flaques de L’artifice.

Avalanche de concerts entre La Face Nord et L’Escapade installée sur la terrasse du Great Escape. On y verra entre autres la transe égyptienne électronique d’Islam Chipsy, la pop sixties de Forever Pavot ou psychédélique de Petit Fantôme.

Mais aussi : Florence Minder, Marc Oosterhoff, Ioannis Mandafounis, AKMI Duo, Marina Viotti, La Débordante Compagnie, Compagnie Haut les Mains, Blind Butcher, Ensemble Batida, Guy One, Ill Considered, La Jungle, Madalitso, Michael Chapman, Peter Kernel & Their Wicked Orchestra, Schnellertollermeier, Shortparis, Parquet, Sons of Raphael, Cyril Cyril, Fabe Gryphin, L’Eclair, Rootwords, Los Gatillos, The Deadline Experience, Francis Francis, Vouipe, Melissa Kassab, Horizon Liquide.


LES IN SITU
La Cathédrale, La Route, Jardin des Voisins, Vitrines du Tunnel, Caveau 12 bis, Parking Château Saint-Maire, Les déambulations 

Des lieux existants, où le patrimoine urbanistique du quartier donne toute l’ampleur nécessaire aux projets proposés. La Cathédrale en premier où l’on découvrira le jazz aérien de l’organiste Kit Downes ou le luthiste Luca Pianca.
Qu’est-ce que Le Schmurtz ? Un tournage participatif et en déambulation de courts films d’animation où le passant devient acteur, support, accessoire ou simple observateur. Montés par la compagnie La Ménagerie, les films sont ensuite diffusés sur la place du Château.

Sur La Route entre le pont Bessières et le Grand Canyon, équilibre et démesure avec Sabordage ! de la compagnie de cirque La Mondiale Générale. Fil-fil de Jeanne Mordoj avec L’Académie Fratellini propose lui un cirque jeune public inspiré par la gestuelle et l’esprit espiègle des tout-petits.

Mais aussi : Fanfare haïtienne La Bande à Pied Follow Jah, Insub Meta Orchestra, aCORdo d’Alice Ripoll, Golden Delicious Ensemble, Jean-Christophe Geiser, Atelier Musiquezag Liz Moscarola, Sania Mira, Jörg Müller – Cie Was Ist Das.


LES COUCOUS
The Place, Les Marches, Jardin du Petit-Théâtre,
Cour du Gymnase, Placette Bonnard  

Entre scènes et In Situ, des espaces scénographiés. Devant Les Marches, on verra le théâtre radical de Gwenaël Morin avec George Dandin de Molière et Andromaque de Racine interprétés par huit jeunes comédiens sans décors ni costumes ou encore le brutal death metal de Kakothanasy pour une entrée fracassante dans la Cité.
3615 Dakota & les 3 points de suspension installent leurs Bains Publics sur la place du Tunnel et transforment cet espace urbain en zone de bien être. Une aventure philosophique à vivre en maillot de bain ! Quant à Old Masters, ils métamorphosent le charmant jardin du Petit-Théâtre en microcosme artistique et convivial.

Dans la cour du Gymnase, les enfants pourront faire l’expérience du Manège Titanos, une attraction détraquée qui porte un coup fatal à l’image figée du manège !
Enfin, les notes de piano subtiles et raffinées de Fabrizio Chiovetta s’écouteront sur la Placette Bonnard, un magnifique lieu au cœur de la Cité.

Mais aussi : 116th dream de la Cie Synergie d’Evita Pitara et Cédric Gagneur, Compagnie Les Zanimos, Fabrizio Chiovetta.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.