Après plus d’une décennie passée à tenir les seconds rôles derrière sa guitare sur les scènes rock de Suisse Romande, Samuel Isoz se décide à créer son propre projet sous le pseudonyme de James Northfolk en 2012. Il y intègre son ami d’enfance Jeff, alias Jonas Délez, pour le seconder et l’aider à donner vie à ses chansons folks. Celles-ci, très épurées et intimistes, sont chantées en anglais comme pour revenir aux sources de ce style anglo-saxon et rendre hommage à sa double nationalité canadienne.


La sortie du premier EP du groupe est prévu pour le printemps 2019 avec leur nouveau son folk septentrional. En attendant, rencontre avec Samuel Isoz, juste avant son acoustique en live pour les Daily Acoustic Sessions du Daily Rock.

Quelle est l’histoire derrière votre nom ? Alors, pourquoi ce nom Northfolk. Alors, ça m’a pris du temps pour trouver ce nom-là. Le côté Folk ça venait logiquement puisque c’est le style de musique que je fais. Et puis le côté Nordique, donc, Northfolk, me vient de mes origines « Canado-Suisse » de mes parents. Je pense que la culture nord-américaine et puis le style a globalement influencé le nom.

Vos premiers pas ça ressemblait à quoi ? Premiers pas en tant que Northfolk, justement, c’était moitié reprises, moitié chanson. Le tout premier concert que nous avons fait, c’était il y a presque 10ans. C’était assez drôle parce que c’était dans un bistrot, dans un petit bled, et l’endroit était bondé, donc, c’était cool… les gens été venus mais au niveau sonore c’était la catastrophe… À la fin du concert, il y avait presque personne qui entendait ma voix, à peine les chansons… C’était assez laborieux. Heureusement, que c’était il y a longtemps en arrière !

LE morceau pour vous découvrir ? Je dirais « Take me home », qui est une chanson que je vais jouer après, parce qu’elle parle des origines de chacun, de savoir d’où on vient et puis c’est une chanson à l’emporte-pièce… comme ça, chacun peut se l’approprier et finalement se dire : oui, finalement, je viens de là, mais… où je me sens à l’aise. C’est surtout ça qui est assez important.

Et aujourd’hui, c’est quoi votre actualité ? L’actu Northfolk ? Il y a un EP qui était enregistré dernièrement et qui va sortir cet automne et pour patienter, on va dire qu’on a préparé deux ou trois petites choses dont, il y a « Ill be fine », l’autre chanson que je vais jouer plus tard, qui est déjà sorti sous forme de vidéo clip. Ce clip a été tourné pendant les sessions d’enregistrement en studio, à la Fonderie à Fribourg. C’est assez cool, c’est pas juste des prises comme ça, enfin, c’est bien monté… moi, j’aime bien. Et un second clip, issu de l’EP, c’est « Sisterfall » qui a été tourné dans la Grande Cariçaie qui est une réserve naturelle sur les rives sud du lac de Neuchâtel. On a tourné cet hiver avec un petit manteau neigeux qui était vraiment très bucolique… donc, ça sortira beaucoup plus tard, je pense juste avant l’été pour patienter. Sinon, il y a des concerts qui viennent. Là, dans l’immédiat, je joue au Green Wave Festival (13 avril), c’est un festival écolo, sur Fribourg à la Bluefactory, en compagnie de Mark Kelly, ça va être vraiment cool ça… Il y a les soirées « Schuss », la quatrième qui a lieu à Delémont, le 3 mai où je joue dans un petit bar « El Nouar »… je connais pas mais je me réjouis d’y jouer et de découvrir et sinon, le XXième à Fribourg le 8 mai et puis la fête de la musique à Fribourg… Je suis pas mal à Fribourg ces temps.

Et demain, un projet fou ? Un projet fou ? Faire de la musique, c’est déjà un projet fou. L’enregistrer et puis le sortir en album ça l’est encore plus. Donc, je dirai que… enregistrer un album complet… allez, dans… en fin.. dans les contrées du Canada, s’inspire là-bas, partir un moment ça serait génial.

L’artiste ou le groupe avec qui vous aimeriez faire un speed dating ? Un speed dating ? Je pense qu’au niveau musical, l’artiste que je suis depuis très longtemps et que j’adore, c’est Dave Grohl, batteur, chanteur, guitariste et légende du rock vivante… Oui, ce serait vraiment, un monstre kiff d’une fois le croiser pour juste lui dire à quel point il est inspirant et juste naturellement cool.

www.northfolk.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.