Forgé à coups de marteau, Cradle Of Filth n’a pas sauté de la tour enchantée qui les inspire depuis toujours. Intro mystique et cris étouffés, le berceau de leur inspiration a gardé les mêmes cicatrices au fil des albums ‘Walpurgis Eve’. Dani Filth quant à lui, conserve sans peine cette voix si propre à lui ; des cordes vocales assassines aux hurlements d’une féminité irréelle parfois. Alors que peut-on espérer de nouveau? Le Black Metal est conservateur et ce n’est pas nos anglais qui changeront les règles intouchables du style mais… Depuis le début, Cradle Of Filth s’est imposé avec un style bien baroque si je peux me permettre. C’est un peu ce qui fait leur force d’ailleurs, il a un tel mélange que eux seul peuvent se permettre tant d’audace. De l’orgue d’église, un chant gothique ainsi que des solos légers et maléfiques enrobent leurs compositions surprenantes, ‘Enshrined In Crematoria’. C’est bien du Black Metal mais sans les bpm on pourrait sans effort se retrouver au milieu d’une messe noire démoniaque et envoûtante. Hammer of the witches qui sera présenté au public à la mi-juillet est une offrande que même les anges ne se refuseraient. C’est léger mais torturant, la virtuosité des musiciens, notamment sur ‘Blackest magick in practice’ est juste scandaleuse ! On se demande qui diable leur donne autant de talent ! Alors bien sûr les puristes vont fuir cet album et injurier tous les dieux contre ces malfaiteurs qui se disent faire partie de la famille restreinte du Black Metal. N’oublions pas que c’est pourtant l’un des seuls groupes qui résiste au temps, sans se vendre aux changements. Je dois bien avouer au final de cette écoute que la magie noire sur moi vient d’opérer! Amen. 

FICHE CD
Hammer of the Witches
Nuclear Blast Records
www.cradleoffilth.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.