dossier_nikon1.OK(BD)

Le Nikon D810 offre une meilleure qualité d’image, une plus large palette d’ISO et un meilleur traitement des blancs. Le point fort du D810 se situe principalement dans le traitement vidéo : l’audio est clairement plus adapté à des situations bruyantes. Le traitement en basse lumière est également beaucoup plus agréable, ce qui est un must pour tout photographe de live qui se respecte !

Photos live : un sans-faute

Ce qui frappe d’emblée, c’est l’impression de ne jamais pouvoir louper ses images. Le Nikon D810 gère une balance des blancs comme personne, et les contrastes, même avec des lumières en contre, sont irréprochables. La rapidité de l’autofocus permet de capter les mouvements de manière efficace.

La vidéo : on progresse

Une interview dans un lieu calme et clos reste très agréable. Le son enregistré directement depuis l’appareil est utilisable et audible, bien que le son ambiant prédomine. Heureusement, il y a moyen de brancher un micro voix. La prise d’images live n’a rien à envier à celle d’un Canon. Bien que, avouons-le, dans ce genre de situation extrême, rien ne vaut du matériel professionnel. On considérera néanmoins le D810 pour réaliser un clip, par exemple !

Si Canon avait auparavant le monopole de la vidéo sur un appareil photo, il a désormais du souci à se faire. Pour preuve, un Full HD à 1080/60p , ce n’est pas donné à tout le monde…

Shooting extérieur : merci le raw!

Imaginez, vous qui ne voulez pas vous balader avec des flashs et autres supports un peu trop encombrants pour un shooting extérieur. Si Mère Nature vous gâte, vous aurez un joli nuage pour atténuer vos ombres. Sinon, direction la retouche raw ! Le large panel d’IL permet de contenir toutes les informations nécessaires à un traitement personnalisé. Et votre modèle vous remerciera !

Paysage : à toute épreuve

Il arrive parfois qu’un métalleux doive subir une insomnie, ou soit subjugué par la beauté nocturne en rentrant de son troisième concert de la semaine. Le petit veinard, Nikon D810 en poche, pourra laisse libre cours à sa créativité. En effet, le D810 est autant efficace dans le noir que lors de longues poses. Le bémol néanmoins : impossible de verrouiller le miroir pour éviter les tremblements. Difficile dès lors de faire une prise de vue longue avec une bonne netteté.

 

Caractéristiques techniques :

Capteur Full Frame, FX, taille 39.5 x 24mm

Nombre total de pixels : 37,09 milions

Pixels effectifs : 36,3 millions

Sensibilité ISO : 64 à 12’800 ISO

Vitesse d’obturation : 1/8000 à 30 secondes

Vitesse de synchronisation du flash : X=1/250 s

Correction de l’exposition : -5 à 5 IL, par incrément de 1/3 , ½ ou 1 IL

Points AF : 51 ou 11 points AF

Flash intégré

Double stockage de carte : SD et Compact Flash

Poids du boitier seul : environ 900 gr

Format de fichier vidéo : MOV

Visée écran : Autofocus AF, AF ponctuel (AF-S), AF Permanent (AF-F) Manuel (M) – comprend aussi AF priorité visage, zone large, zone normale ou suivi du sujet

Prix conseillé : 3’800.- CHF

www.nikon.com

 

Photos : live Laure Noverraz, paysage et portrait Samuel Pyton

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.