Qui dit début d’année dit bonnes résolutions. Cosmic Rain a donc décidé de sortir le grand jeu avec la sortie d’un concept-album pensé de bout en bout, dans le plus pur esprit prog. Chacun des 7 morceaux de ʿSeekersʾ s’inspire d’un philosophe – à l’instar de Nietzsche – et donne son sens à l’album (les 7 minois apparaissent d’ailleurs sur la magnifique pochette). Or, ce qui fait la marque d’un chercheur éperdu de vérités, c’est le chemin tortueux fait de tentatives, d’erreurs, de culs-de-sac. Ainsi, ʿSeekersʾ offre aussi bien des moments de pure clairvoyance (quelques soli Pink Floydesques, une palette d’expressions riche et maîtrisée) que quelques culs-de-sac (une voix qui manque un peu de coffre, un mix qui manque de tranchant). ʿSeekersʾ porte donc les stigmates d’une recherche pleine de bonne volonté, mais qui n’a pas encore complètement trouvé la lumière.

cosmicrain.net
3/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.