J’ai déjà entendu ce nom. Paraît que ça poutre. Sévèrement, même. Et après avoir écouté ‘Earthbeat’, j’ai juste hâte de tester ! Ces vétérans genevois du death/sludge enfoncent le clou déjà bien planté par leur premier album (‘Hidden into Details’, 2015) et, surtout, par la tripotée de concerts qui a suivi. D’ailleurs, les quelques nuances de prog qu’on pouvait déceler avant sont désormais écrasées par le death colossal qu’ils envoient. Attention, ça ne veut pas dire que c’est moins technique ou moins travaillé. Au contraire, c’est précis, travaillé en mode ʿdans ta faceʾ, taillé pour le live. Excepté le dernier morceau, éponyme, qui contient un poil plus de mélodies que les autres, la formule des cinq compères est : direct et efficace. Veillez bien à tenir cette galette éloignée de toute personne cardiaque !

www.colossusfall.com

Note : 4/5

Auteur : Alain Foulon