Tout autant à l’aise dans un club intimiste que sur une scène d’envergure d’un grand rassemblementAnna Murphy (chant, vielle à roue, flûte), Merlin Sutter (batterie et management) et Ivo Henzi (guitares, basse) ne sont pas partis de rien. Le trio – faut-il le rappeler? – est né de la scission d’Eluveitie à l’été 2016 et viendra défendre un second album, le conceptuel ‘The Spell’des deux côtés du ‘Röstigraben’. Leur ambition: confirmer aux vu et au su de tous que leur premier effort, ‘This is the sound’, était tout sauf un feu de paille. Ils auront à cœur de (re)conquérir un public acquis à la cause d’Eluveitie, qui – faut-il aussi le rappeler? – est le groupe metal helvétique le plus titré à ce jour. 

Après Montreux et Neuchâtel en juillet 2017, la Cité de Calvin sera donc la troisième ville romande à accueillir Cellar Darling. Forts d’une décennie de prestations scéniques dans 45 pays (excusez du peu), Anna, Merlin et Ivo sont aguerris à la vie sur la route. Rien ne les fait reculer, ni un show-case à la ‘Tattoo Convention de Montreux’ ni un double passage dans le ‘Cyclone’ de Tokyo. Jouer, voyager, promouvoir, jouer, voyager, promouvoir, tel est le quotidien d’un combo qui ne ménage pas ses efforts pour mettre le monde à ses pieds. 

L’univers sonore de Cellar Darling n’est pas sans rappeler celui d’Eluveitie, forcément. Mais il s’en distingue par une utilisation moindre de la vielle à roue, par l’absence d’un chant masculin guttural et par des guitares moins énervées. Mais décrire le groupe par rapport à celui dont il est issu serait par trop réducteur. Se décrivant avant tout comme étant des ‘conteurs d’histoires‘, Anna et ses sbires font la part belle au symbolisme païenaux histoires populaires et autres sombres légendes, et les ancrent dans un terreau musical fait de nappes synthétiques et de murs de guitares. Les incantations délicieusement mélancoliquesd’Anna Murphy planent, épousent des riffs exécutés mi-tempo, s’incrustent dans des mélodies taillées sur mesure pour elle. Une taille patronne. 

Alors, prêt(e)s à vous laisser envoûter par leur charme? 

www.kofmehl.net 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.