cd_camera

L’été n’a pas été totalement dénué d’intérêt musical puisque les Berlinois ont sorti ce ‘Phantom of Liberty’, kraut rock qui n’a rien à envier aux ancêtres du genre et du même pays. Mais qui écoute encore du kraut rock en 2016 ? Les amoureux de musique psyché, directe et simple (même si on imagine facilement un fan de prog de laisser tenter par pareilles ambiances) et d’atmosphères vintage et de synthé 80’s, je présume. Il est en effet assez facile de se laisser embarquer par ce ‘Phantom of Liberty’, disque astral qui ma foi porte des stigmates suffisamment modernes pour éviter de les caser dans la boîte ‘has been’. Cet album nous donne l’impression d’être des héros d’un film de science-fiction 70’s, parfois 80’s et d’avancer inlassablement dans l’hyper espace à bord de notre engin spatial. ‘Phantom of Liberty’, serait-ce la liberté de faire revenir les fantômes du passé, comme l’ont très bien réussi Jacco Gardner ou Temples dans un autre genre ?

http://www.bureau-b.com/camera