preview_blues.rules

Comme chaque année à la même époque, et pour la sixième fois consécutive, Crissier fait son show. Le château revêt une aura bleue du plus bel effet et se prépare à accueillir les bluesmen les plus ‘in touch’, pour faire la fête au blues. Un vieux Monsieur qui a côtoyé le rock, le prog , le psyché’, le punk, la new wave, le metal, et j’en passe et des meilleures. C’est indubitablement grâce à sa sincérité que le blues n’est jamais tombé en désuétude et continue de tenir le haut du pavé à ces pt’ts nouveaux que sont le rap et l’électro. Que l’on parle de rythm n’blues, celui-là même qui inspira les Stones à leur début, de bluegrass qui privilégie largement l’acoustique, de Delta blues, de North Mississipi blues, ou d’Acid Blues, un petit marrant originaire de Seattle qui inspira notamment Jimmy Hendrix ou le génial Steve Ray Vaughan, la liste est longue comme un jour sans pain et suscite toujours de l’intérêt. Pourquoi ? Parce que le blues, c’est too much, chaud, caressant, suave et acre, le blues c’est tout ça à la fois, ça nous fait frissonner de bonheur et c’est pas prêt de changer ! Cette année le Blues Rules fraye avec le Mississipi : ‘Where the Mississipi River meet the Leman Lake’. Reste à souligner la présence de Lucky Peterson, d’Alvin Youngblood Hart et de Bror Gunnard Jansson… et pour connaître toute la prog, un ptit clic sur leur site. Yeah !

Cliquez ici pour participer au concours !

Cliquez ici pour participer au concours !

www.blues-rules.com