En ce 22 février, le Kofmehl résonnait au son du blues rock psychédélique !

Et qu’est-ce que c’était bien ! Il y a d’abord eu Pristine, groupe norvégien dont la prestation aura été aussi énergique que jouissive. Le public ne s’y est d’ailleurs pas trompé, réservant au quatuor un accueil qui est allé jusqu’à émouvoir la très sympathique chanteuse Heidi Solheim. Le genre de concert qui rend tout le monde heureux, en quelque sorte… Autant dire que la soirée était lancée sur de bons rails quand Blues Pills a fait son entrée sur scène. Et si les membres masculins du groupe restent relativement sur la réserve, on ne peut pas en dire autant de la chanteuse Elin Larsson : elle ne tient pas en place ! Rebelote, donc : chanteuse charismatique, énergie débordante, public conquis. Si Blues Pills fait partie de ces groupes à qui l’on prédit un avenir radieux, c’est qu’ils ont de bons atouts pour cela : ils l’ont encore prouvé au Kofmehl…