Prévu pour novembre 2019, le nouvel album symphonique de Blind Guardian promet d’être l’un des projets les plus ambitieux de l’histoire du metal. Les deux leaders du groupe, le guitariste André Olbrich et le chanteur Hansi Kürsch, sont à l’origine de cette idée, suite à l’introduction dans les années 90 d’éléments orchestraux dans leur but d’enrichir leur son.

Au cours des dernières années, le projet titanesque commence à prendre forme et, parallèlement à des cascades sonores épiques, le concept lyrique se développe. Blind Guardian trouve alors un appui auprès de l’auteur allemand à succès Markus Heitz, dont le nouveau roman Die Dunklen Lande a été publié le 1er mars.

L’histoire du livre se déroule en 1629 et contient le prologue de l’opus « Legacy Of The Dark Lands » de Blind Guardian, qui sortira le 1er novembre 2019 chez Nuclear Blast Records.

Hansi Kürsch, frontman du groupe, fait part de son enthousiasme quant à la sortie de ce projet, sur lequel le groupe travaille depuis 20 ans. Heureux et satisfait, le chanteur indique que chaque titre dévoile un monde spectaculaire et raconte sa propre histoire. Avec cet album, le groupe réalise un rêve et concrétise leur plus grand projet créatif. Les sentiments sont partagés chez Markus Heitz, qui explique le caractère incroyable et unique de cette collaboration.

Les deux protagonistes cultivent leur échange créatif depuis cinq ans. Hansi déclare, à la suite de leur collaboration fructueuse, qu’avec Die dunklen Lande, l’auteur de science-fiction a créé un cadre et un personnage mystérieux, Nicolas, parfaits pour leurs œuvres complexes. Il rajoute que sa créativité sans limite l’impressionne et l’inspire.

Chacune des parties raconte à sa façon les aventures de Nicolas, mercenaire, impliqué dans la Guerre de Trente Ans. Markus Heitz commence l’histoire dans son livre et Blind Guardian raconte la suite avec « Legacy Of The Dark Lands ».

Quel secret entoure Nicolas ? Sera-t-il capable de se libérer du poids de la guerre et quel sort sera réservé à ses proches ? Sur « Legacy Of The Dark Lands » de Blind Guardian’s Twilight Orchestra, les deux musiciens réalisent leur souhait de longue date de mettre l’accent sur les voix imposantes et les arrangements orchestraux classiques. L’opus du quatuor allemand promet d’être unique en son genre.

Plus d’infos sur www.blind-guardian.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.