La montagne, du rock et de la raclette, on en a rêvé, ils l’ont fait ! Comment réunir trois piliers d’une journée réussie ! Le Palp, toujours friand d’associations originales, a décidé de faire monter les rockers en altitude et le décor semble parfait pour une journée dédiée au rock psychédélique. IAH, Kikagaku Moyo et Black Mountain. Premier concert presque entièrement raté pour cause de ‘c’est tôt quand même 12h15 un dimanche !’. Quelques notes entendues tout de même qui donnent le ton d’une ambiance détendue et joyeuse. Quelques stands sont installés autour de la scène qui n’est autre qu’une petite chapelle en bois à l’air libre. Arrive Kikagaku Moyo, inconnu au bataillon qui, d’emblée, capte l’attention des amateurs d’ambiances psyché, un brin perchée. Les Japonais chevelus proposent un rock ambiancé, avec des passages de krautrock intelligemment intégrés qui font dodeliner de la tête et des moments plus exotiques grâce à la sitar du guitariste. KM semble avoir séduit de plus d’un auditeur, les réactions se faisant de plus en plus présentes dans le public au fil du concert.

www.palpfestival.ch