Quand on vous parle d’artistes provenant de la terre à la géographie tout aussi impressionnante qu’impitoyable, paysage composé de glace et de lave, c’est une des premières venant immédiatement à l’esprit. Possédant certainement l’accès à une source de jouvence, Björk étend ses racines musicales le plus loin possible depuis quelques décennies à présent. S’il y a quelqu’un que l’on peut qualifier d’artiste à tous les niveaux, l’islandaise serait certainement celle qui mérite ce titre.
A présent, elle est de retour avec son neuvième album, nommé ‘Utopia’. Celui-ci a été co-écrit en partie avec Arca, artiste de musique électronique vénézuélien, ainsi que Sarah Hopkins pour un titre. Sa musique prend des influences de divers genres, les alliant afin de créer une réelle utopie où les limites n’existent plus. Elle a même formé un orchestre de flûte composé de douze femmes, donnant une dimension féérique aux titres sur lesquels cet orchestre est intégré, notamment celui portant le nom de l’album, ‘Utopia’.
Durant l’écoute des quatorze chansons, on ne peut s’empêcher de le comparer à un être humain, composé de ses différentes facettes de personnalité, s’unissant afin de créer quelque chose d’unique. Cet album est en quelque sorte le reflet de ‘Vulnicura’, symbolisant que même après une grande perte, il est possible de retrouver son paradis.

https://bjork.com

Note : 5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.