Le 23 novembre dernier, c’était soirée canadienne au programme des Docks de Lausanne. Mais attention, pas de poutine ni de sirop d’érable, mais la crème du rock du pays des élans, à savoir The Dirty Nil, Monster Truck et bien évidemment Billy Talent.


‘The Dirty Nil play rock n roll’, voilà comment se résume ce groupe encore peu connu par chez nous. Mais ces trois gars sont efficaces : une batterie, une guitare, une basse et du chant, ça suffit pour un rendu au top. Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils ont de l’énergie et ils jouent bien. Que demander de plus ? Voilà une première partie comme on les aime : une chouette découverte, mêlant chansons punks et chemise à étoiles pour un résultat proche de la folie british.
Arrive ensuite Monster Truck, des jeunes gens qui savent bien ce que ‘bon vieux hard rock’ signifie. Cheveux longs et musique pleine d’énergie, cela résume en quelques mots ce groupe venu de l’Ontario. Le seul ‘hic’ à souligner dans leur set est le clavier. Bien que je ne sois pas une grande adepte de cet instrument dans le domaine du rock, il était ici très, même trop discret, au point où on ne le remarque que à la troisième chanson du set. Set en question qui s’est terminé par ‘Seven Seas Blues’, probablement leur titre le plus connu, notamment des amateurs de hockey, pour son apparition dans NHL 13.
Pour finir la soirée en beauté, Billy Talent a débarqué sur scène. Le groupe a littéralement soulevé la foule dès son arrivée. L’enthousiasme des fans était bien présent, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le groupe nous l’a bien rendu. La setlist était au top, doux mélange de grands classiques du groupes et de nouveaux titres issus du dernier album. Le show a commencé en beauté avec ‘Devil in a Midnight Mass’ et s’est poursuivit avec des chansons comme ‘This Is How It Goes’, ‘The Crutch’, ‘Saint Veronika’, ‘Surprise Surprise’, ‘Afraid of Heights’, ‘Louder Than the DJ’ et de finir avec ‘Red Flag’. Ceci avant un rappel de fou composé de ‘Try Honesty’, ‘Fallen Leaves’ et, pour terminer leur concert en apothéose, ‘Viking Death March’.
C’est une super soirée que les Docks nous ont proposé le 23 novembre dernier. Une pensée pour l’ingé light qui a fourni un travail fantastique et une encore plus grosse pensée pour Aaron Solowoniuk, batteur de Billy Talent qui n’a pas pu tourner avec le groupe depuis le début de l’année à cause de sa maladie.