Premier pas en solo pour Beth ‘fashionista’ Ditto. L’ancienne leader de Gossip a laissé le groupe qui a fait son succès pour de nouvelles aventures. Et c’est avec un brûlant ‘Fire’, hymne instantané à l’ambiance humide et sensuelle, qu’elle a lancé les hostilités. Elle nous avait laissé avec un dernier album de Gossip très pop à paillettes par rapport au rock garage sale des débuts. Fini les salles de répèt’ poussiéreuses, le glam avait envahi l’espace. Sur ce ‘Fake Sugar’, Ditto replace la guitare un peu plus au centre, même si l’on n’est clairement plus dans le registre de ‘Standing in the Way of Control’. Mais Beth le fait de manière décomplexée avec quelques incursions en français (la mode, Paris, Kim Kardashian oblige). ‘Fake Sugar’ est plutôt groovy, ça balance bien et on embarque vite sur le Mad Boat Ditto. Avec une pochette rétro hippie, genre grande prêtresse de Woodstock, la divine diva montre un sens de l’esthétisme plutôt développé. Son sens du tube lui n’est plus à prouver (‘Oo La La’, ‘Oh my God’, ‘In and Out’ sauront vous en convaincre). ‘Fake Sugar’ peut-être, mais vraie confirmation du talent de l’Américaine ! On se réjouit du concert montreusien!

Note 4/5

www.bethditto.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.