Récemment, j’ai décidé de me focaliser uniquement sur le positif. Cela signifie que je ne vous parlerai pas du manque d’homogénéité de ces 21 titres difficiles à écouter, passant du punk aux sonorités flamenco, qui sautent du coq au yak. Je ne vous parlerai pas non plus des deux (bons) premiers titres qui donnent de faux espoirs ou des décevants featuring : même la collaboration avec Farin Urlaub (Die Ärzte) est un échec. Ouais, je voulais me concentrer sur le positif, mais la seule chose qu’il me reste à saluer, c’est la prise de risque.



Note: 2/5



beatsteaks.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.