kilbi

Le mythique club du Bad Bonn rempile pour une nouvelle édition du festival alternatif et underground le plus connu de Suisse : le Kilbi 2016 a une cuvée encore plus succulente que ces prédécesseurs!

Nous voici donc perdu à deux pas de Fribourg, dans la région alémanique de notre mère Helvétie pour prendre part à un évènement culte : pour preuve, les pass 3 jours s’arrachent en moins de dix minutes chaque année, et les tickets journaliers sont souvent disparus dans l’heure qui suit. Difficile de recréer l’ambiance unique de ce minuscule pub à la programmation pointue qui se transforme en Mecque alternative. Il y en a pour toutes les oreilles : du grunge, de l’électro, beaucoup de psyché et un peu d’indie.

Cette édition 2016 n’est rien d’autre qu’un grand cru qui vous fera découvrir une ribambelle d’artistes flamboyants : pour le 2 juin, nous vous recommandons le blues transcendantal de Ty Segall, la pop enivrante de Julia Holter ou le noise helvétique de Papaya Fuzz.

Le lendemain, préparez vos acouphènes avec les incorrigibles Fat White Family ou les grungers de Pissed Jeans. Afin d’adoucir le ton, Axel Flòvent aura probablement de quoi vous charmer avec sa folk importée directement d’Islande.

Pour clore les hostilités, le samedi 4 juin ne laissera pas de répit. Ainsi, Savages se chargera d’achever la grande scène en bonne et due forme avec une prestation qui ne laisse jamais personne indifférent. Metz a un des meilleurs albums de 2015 dans les jambes, et Protomartyr est l’exemple ultime que la noise peut se faire sans hurler inlassablement dans un micro qui n’a rien demandé.

Mais cette liste non-exhaustive n’est rien comparée aux soirées qui vous attendent : trois mille festivaliers avides de bières locales et de sons d’un autre temps.

kilbi.badbonn.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.