Pink Floyd a son ‘The Wall’, Gainsbourg son ‘Homme A Tête De Chou’ et Dream Theater son ‘Metropolis Part.2’. Vous ne voyez pas de quoi je veux parler ? Et bien retournez vite lire Automobile Magazine ou Playboy car vous n’avez rien à faire ici. Tout ça pour dire qu’en ce beau soir de mai, les gentils messieurs d’Arena ont décidé de nous jouer leur magnum opus ‘The Visitor’ dans son intégralité ! Une bonne raison d’avaler en une traite les 240km qui nous séparent du Z7. Pas de première partie ce soir. Du coup, le groupe attaque directement sur le premier titre ‘A Crack In The Ice’, un son excellent dès le début et un Paul Manzi qui remplace parfaitement l’ancien chanteur Paul Wrightson qui jouait sur le disque d’origine. Une performance très théâtrale, le vocaliste changeant de tenue ou d’accessoire entre quasiment chaque morceau. Les hits ‘The Hanging Tree’ et ‘Dont Forget (To Breathe) sont repris en cœur par le public et mention spéciale à l’incroyable finale ‘Running From Damascus’/’The Visitor’, des titres moins connus mais absolument parfaits. La seconde partie du set fait la part belle au premier album avec ‘Jericho’ et ‘Solomon’, deux longues pièces progressives ainsi que deux nouveau titres ‘Poisoned’ et ‘The Mirror Lies’ sympathiques mais toutefois pas incroyables. Enfin ‘Ascension’ (jouée pour l’Ascension) et l’inévitable ‘Crying For Help VII’ terminent cette bien belle soirée. Vivement la prochaine !

www.z-7.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.