La talentueuse chanteuse fait face ici à un orchestre symphonique. Loin de s’effrayer, elle relève magistralement le défi avec sa voix tour à tour puissante et douce, mettant en évidence sa maîtrise des nuances avec une perfection technique baignée dans un océan d’émotions. Restait encore à savoir si ces titres, chantés dans ses différents projets (The Gathering, Vuur, Gentle Storm…), allaient être symphonisés avec bonheur. Avec des arrangements majestueux et subtils, cet album est somptueux. De ‘When I’m Laid on Earth’, au classique chef-d’œuvre ‘Travel’ (qui serait génial même en reggaeton) en passant par ‘Shores of India’, toutes les versions sont des claques vocales revisitées avec finesse. Si on voulait pinailler, on parlerait probablement du choix discutable des morceaux.

www.annekevangiersbergen.com

4/5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.