Les Romontois auparavant connus sous le nom d’Attack Vertical reviennent sous une nouvelle mue. Interview.

Pourquoi changer de nom après 20 ans de carrière ?
Edmond (guitare) : Il y avait déjà eu l’envie de changer de nom de groupe par le passé, mais je mettais mon veto et nous n’allions pas plus loin. Lorsque la question s’est posée l’année dernière, j’ai senti qu’il y avait un ras-le-bol auprès de la majorité des membres du groupe. Avec un nouvel album et nos 20 ans, c’était le moment parfait pour faire ce changement. Avoir un groupe, c’est savoir se remettre en question quelques fois : si le nom de ton groupe est un obstacle, tu le changes. Il faut se dire que nous avions opté pour Attack Vertical quand nous avions entre 17 et 18 ans.

Musicalement, ce premier disque d’Among Vultures ne marque pourtant pas une rupture nette avec vos derniers albums.
Edmond : Musicalement, nous sommes dans la même lignée, mais notre metal a changé à l’arrivée de Cédric, il donne une dimension plus hardcore avec son chant et son énergie.
Bertrand (batterie) : C’est clair qu’on fait toujours du metal sur ‘Among Vultures’ hein, mais il y a plus de mélodies, il y a des sonorités que nous n’avions jamais explorées. Rythmiquement, c’est aussi différent, le tempo de la majorité des chansons est bien plus bas que par le passé. Et la voix évidemment a beaucoup évolué comparée à celle que Cédric avait sur les trois titres sortis en 2016. Ici, je voulais qu’il aille plus dans les aigus.

Comment s’était faite l’intégration de Cédric ?
Edmond : Assez facilement. Nous savions que Henrique allait quitter le groupe alors nous avons anticipé et pendant quelques mois, nous avions deux chanteurs pour ne pas interrompre les concerts. Nous avons ensuite enregistré un EP pour l’introduire à nos auditeurs. Aujourd’hui, on compte une cinquantaine de shows avec Cédric, je crois que ça a été positif.

Bertrand, tu as écrit les paroles d’une chanson. Pour qu’un batteur devienne parolier, il a fallu t’apprendre à lire d’abord ?
Bertrand : (rires) Oui, exactement, d’ailleurs comme je sais juste taper sur des trucs j’ai sorti le burin pour les graver sur une bonne vieille pierre.
Edmond : Tu seras surpris d’apprendre que Bertrand a fait un travail de malade pour la voix avec Cédric et notre producteur, Vladimir Cochet. Ils ont passé des heures à réfléchir aux rythmiques et aux tonalités à poser. Et il ne faut pas oublier que Bertrand est aussi un excellent chanteur et qu’il a évolué dans le groupe We Said.

facebook.com/amongvulturesband

FICHE CD
Among Vultures
Tenacity Music
3.5 / 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.