Tout commence au bord d’une piscine : il fait chaud, assommé par le soleil, cette douce folie nous envahit. Des harmonies vocales, une synth-pop et des rythmes trip-hop nous font vibrer, un verre de limonade à la main. A la vue de cette jeune fille sortant de l’eau, on veut lui murmurer 3WW, les trois mots I love you. S’en suit une intensité éphémère, ponctuée par des gestes maladroits et des caresses confuses. A travers Hit me like that Snare, Alt-J explore cette envie de complexité sentimentale, à s’user et s’enchaîner dans cette démence addictive. La voix de Joe Newman effleure la chair, donnant des frissons, donnant l’envie et le désir. La mise en équilibre de cette frustration, de la lente ascension de ce feu passionnel qui finalement s’éteint, laissant derrière elle un lit froid, nous rappelle ces amours de jeunesse. [Justine Aviolat]

www.altjband.com

Note 3.5/5