Plus que des concerts de rock, les apparitions scéniques du bientôt septuagénaire Alice Cooper s’apparentent à des comédies musicales tant son goût pour la mise en scène est prononcé. Fort d’un nouvel album sorti en juillet dernier où le papy s’offrait les services appliqués du batteur de U2, il repasse une énième fois en Suisse à la Samsung Hall en novembre. Comme d’ordinaire, toutes les générations se mêleront dans un enthousiasme commun, fans de la première heure et curieux qui n’écoutent que son hit ‘Poison’ en maudissant leur ex. [Louis Rossier]

www.goodnews.ch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.