Ces dernières années, la Danoise Agnes obel n’a jamais négligé la Suisse. De son premier concert à la Cave du Bleu Lézard en 2013 à la salle Métropole, elle en a fait du chemin ! Elle qui n’avait sur scène qu’une musicienne qui jouait d’un orgue étrange, la voici maintenant avec un trio à cordes et mêmes une batterie électronique (pas sa meilleure idée il faut l’avouer) histoire de pouvoir jouer les arrangements qu’elle a tout au long de sa carrière peaufinés, étoffés, sublimés. En 2017, Agnes Obel possède désormais trois albums à sa discographie et l’enthousiasme qu’on ressent à la fin de ses concerts ne s’est jamais émoussé. Si vous n’avez pas encore pu admirer la maturité prise par la Danoise, voici encore une belle opportunité de le faire dans cette salle genevoise qui, à l’instar de celle qui y joue ce 14 juin, a pris de la bouteille ces dernières années !

www.thonexlive.ch