Le Desertfest London fait son annonce finale avec pas moins de quarante nouveaux groupes qui rejoignent l’affiche 2018 du festival londonien, dont les légendes du rock psyché britannique Hawkwind, ainsi que la programmation des scènes The Quietus, Human Disease Promo et Nightshift Promotions.


Vous avez bien lu ! Le Desertfest a l’immense honneur et plaisir d’accueillir pour la toute première fois l’un des groupes majeurs de l’histoire du heavy : les précurseurs du space rock Hawkwind, qui seront sur la scène de l’immense Roudhouse pour un set unique en première partie de Monster Magnet. Les présentations sont presque inutiles, pour ces marginaux qui ont défini les règles du genre dès 1969, et sans qui nombre de groupes de la scène heavy/psyché actuelle n’existeraient pas.

De retour au Desertfest après cinq ans d’absence, les skaters déjantés d’ASG feront résonner leur stoner punk vitaminé dans tout Camden, pour un show 100% festif. Les chouchous et génies du revival hard rock 70’s nourri au blues Radio Moscow seront également de retour, propulsant les compteurs de psychédélisme, de groove et de solos enfiévrés à leur maximum !

Nouvelles icônes du doom moderne, Monolord offriront quant à eux une dose de riffs enfumés en provenance directe de la très prolifique Suède. C’est là un des groupes phare du Desertfest, et on ne peut que vous conseiller de ne pas les manquer ! Tout droit venus de la Caroline du Nord profonde, le quatuor sludge crust Sourvein revient plus rugissant et bruyant que jamais avec à sa tête T-Roy… Âmes sensibles s’abstenir.

En parallèle de son set avec The Obsessed, le frontman de légende Wino nous fera l’honneur d’un set acoustique au cours du week-end. La dernière fois que Mr. Weinrich avait joué en acoustique au Desertfest, la file d’attente se prolongeait jusqu’aux trottoirs de Camden. Le bulldozer belge Steak Number Eight fera une première apparition très attendue au Desertfest, cette véritable machine post-metal livrant des performances plus qu’acclamées dans toute l’Europe. Une brume hypnotique tombera sur Camden lorsque Dopelord montera sur scène, avec son chant diablement mélodique et ses riffs tonitruant, le degré de magnitude extrême du groupe fera vibrer les cages à miel jusqu’aux tréfonds de la nuit.

Sont également annoncés à l’affiche du Desertfest, le combo doom occulte Dead Witches , les maîtres du psyché new-yorkais King Buffalo, les riff rockers d’un autre monde Kind, le groupe noise rocker anglais Cattle ainsi que Necromancers, Crumpet, Solleme, Lionize, Lnn, Chrch, Mastiff, Tuskar, Tom Cameron et Lo Chie.

Autres groupes récemment annoncés :

The Quietus stage
La scène The Quietus a pour habitude d’amener une véritable diversité à la programmation du festival, et cette édition ne fait pas exception. Sur la scène du Black Heart le vendredi 4 mai, nous retrouverons donc les goliaths absolus du space rock moderne, White Hills, mais aussi Ghold, Snapped Ankles, Melting Hand, Casual Nun et Swedish Death Candy.

Nightshift Promotions stage
Les mélodies de Darkher seront au programme de la scène Nightshift Promotions au Dev. Ils seront à la tête d’une programmation délicieusement dark, avec le post-metal de Telepathy et Snow Burial, le noise experimental Crowd Of Chairs, le doom black de Monolothian et le sludge de The Moth.

Human Disease Promo/When Planets Collide stage
Pour cette édition 2018, les curateurs Human Disease Promo et When Planets Collide Stage ont mis les petits plats dans les grands, avec un second set des poids lourds du sludge Weedeater, qui joueront pour l’occasion leur plus gros classiques. Ils seront rejoints par la nouvelle coqueluche du heavy brutal Primitive Man, les sludgers canadiens Bison, les Suédois ultra doom Suma, les marchands de gras Fister, ainsi que Moloch et Bismuth.

Pass trois jours disponibles ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.