acouphène3.OK(BD)

Ça siffle ? Plus pour longtemps !

Que les rockeurs se rassurent, notre pire hantise (pop et bonhomme qui gueule dans un micro non compris) peut désormais être combattue efficacement grâce à l’EarNoiseEliminator !

Qu’il est agréable d’écouter son groupe favori à fond dans sa chambre avec son vieux balai faisant office de guitare, ou encore de se placer juste à côté des amplis lors d’un bon concert. Le revers de la médaille, quant à lui, est beaucoup moins glorieux. On annonce une recrudescence des problèmes auditifs ces dernières années et les premiers touchés sont les jeunes. La faute à un volume sonore trop élevé, pas besoin d’être ingénieur pour le savoir. Oui mais voilà, vous, vous êtes un rebelle, rien à faire des bouchons qu’on vous propose en masse à chaque concert et pas moyen de baisser le volume de votre sono d’un décibel. Dans ce cas, il se pourrait bien que dans peu de temps (si ce n’est pas déjà le cas), vous ayez besoin de l’EarNoiseEliminator !

La première étape consiste à identifier l’étendue du problème grâce à un test d’analyse des acouphènes, disponible directement sur le site mentionné plus haut, ainsi qu’à la fréquence à laquelle ils apparaissent. Vous pourrez ensuite passer commande (ou pas, pour les plus chanceux) du MedicLaser. Ce type de traitement de l’oreille interne a été développé en Suisse il y a quelques années et fonctionne de manière suivante : le patient porte un serre-tête avec un laser qui vient se placer à l’entrée de l’oreille. La lumière fournie par le laser favorisera la régénération des cellules auditives et stimulera la dégradation des sucres, ce qui aura pour effet d’améliorer l’alimentation de celles-ci en ATP, une molécule au nom moyennement prononçable mais essentielle pour notre organisme. Le traitement est indolore et peut s’effectuer chez soi pendant une durée de vingt à quarante minutes par jour. De plus, le MedicLaser permet de soulager les vertiges, les problèmes de pression et d’autres dysfonctionnements de l’oreille interne.

Oui mais, doit-on vraiment en arriver là ? Le meilleur moyen de se protéger lors des concerts reste les bouchons. Préférez ceux qui disposent d’un filtre, la qualité du son est moins altérée et ils tiennent mieux que les suppositoires auriculaires disposés à l’entrée de chaque salle. Pour les plus fervents adeptes du concept, plusieurs marques proposent des bouchons sur mesure.

Choisissez des écouteurs ou un casque qui estompent correctement les bruits ambiants, vous serez ainsi moins tentés d’augmenter le volume et obtiendrez un meilleur rendement et une qualité sonore plus convaincante.

Et pour les artistes soucieux de ne pas finir comme Beethoven, il existe l’Ear Monitoring. Ce système permet d’avoir ses retours directement dans les oreilles, et isole donc des sons extérieurs.

Rockeurs et Rockeuses, laissons les sifflements et les bruits polluants à l’electro, ils en sont, apparemment, plus adeptes que nous ! Protégez-vous !

acouphène1.OK(BD)

http://earnoiseeliminator.ch/

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.